CiNéMA: 1984, de Michael ANDERSON - LiBERTéS RESTREiNTES ET BUDGET SURVEillé - Extrait :

La production sent l’impératif de tournage rapide et le condensé d’(in)efficacité d’une production télévisuelle, si les scènes s’enchaînent, c’est malheureusement au dépend de la fluidité narrative : aucune grammaire cinématographique ne vient jamais souligner l’importance des enjeux, aucun mouvement de caméra ne vient poser un seul instant l’importance d’une séquence, l’imminence du danger ni l’emportement volatil de l’amour. Tout semble figé dans le compte-rendu sans saveur et sans imagination d’une lecture rapide à laquelle on se serait soumis par impératif sans jamais y porter l’intérêt nécessaire. Sans évidemment désirer alors s’attaquer à ce dit compte-rendu.
Tout comme moi avec cette critique laborieuse.

https://www.senscritique.com/film/1984/critique/12...
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code