Le pavé noir du #624mars

1 - Soutenir le collectif Vérité pour Yacine devant le TGI de Bobigny -
Paris Luttes




Yacine a été retrouvé mort dans une cave d’Aulnay-sous-bois il y a bientôt deux mois, et la famille est traitée avec mépris par l’institution judiciaire et policière alors qu’elle demande juste que la lumière soit faite sur la mort de leur proche disparu dans des conditions mystérieuses, tandis que l’enquête a tout de suite exclu la piste criminelle.

2 - Appel de la CGT Cheminot à un rassemblement avant la manifestation du 16 novembre. - Rebellyon

Appel de la CGT Cheminot à un rassemblement avant la manifestation du 16 novembre à 10h00 devant la tour Incity.

Cette fois la manifestation sera précédé d’une action devant la tour Incity.

Cet un appel de la cgt cheminot qui es relayé ici afin d’être nombreuses nombreux.
Il ne faut compter que sur nous sur ce que nous proposerons et ou nous nous inscrirons.
Au delà de tout retrouvons nous pour l’action avant la manifestation devant Incity.

Donc rendez-vous devant la tour Incity à 10h00

Ou à 11h30 place Beraudier

Ou à l’assemblé générale post-manif à16h00

3 - Do you remember counterrevolution ? Paolo Virno - La Horde d’or - Paris Luttes

Que signifie le terme de « contre-révolution » ? Il ne faut pas seulement y entendre la violence de la répression (même si, bien sûr, elle n’est jamais absente). Il ne s’agit pas non plus d’une simple restauration, d’un retour à l’ancien régime*, du rétablissement d’un ordre social malmené par les conflits et les révoltes. La « contre-révolution » c’est, littéralement, une révolution à rebours. Ce qui revient à dire : une innovation furieuse dans les modes de production, les formes de vies, les relations sociales, qui pourtant renforce et relance le commandement capitaliste.

4 - Colloque « Proudhon et l’idée de Révolution », 17 novembre 2017, Université de Paris X Nanterre - Paris Luttes



Proudhon et l’idée de Révolution
Colloque organisé par le Sophiapol Université Paris-Nanterre et la Société P-J Proudhon Vendredi 17 novembre 2017

5 - Appel des expulsé.es de la Part Dieu à créer un cortège à la manifestation du 16 novembre -



Le 13 novembre, pendant la permanence de soutien aux sans papiers, les expulsé.es de la Part Dieu ont écrit un communiqué appelant à constitué un cortège pendant le manifestation du 16 novembre.

6 - Mardi matin n°2 | Résumé de la semaine - Paris Luttes



Un résumé de la semaine passée (grèves, anti-répression, violences policières, luttes des sans-papiers, etc.) et quelques pistes pour la semaine à venir en Île-de-France.

7 - [Loches] Soirée zapatiste à La Mère Lison le 18 novembre -
La Rotative




L’Atelier Caliban et Échanges Solidaires organisent une soirée 100% arabica à La Mère Lison, à Loches. Venez découvrir et/ou vous informer de l’actualité du Chiapas au Mexique et des Zapatistes, le 18 novembre de 18 à 20h.

8 - Le Tocsin de Saint-Victor (12) - IAATA



Saint-Victor est une commune du sud Aveyron sur laquelle RTE, le géant de l’acheminement électrique, souhaite installer un énorme transformateur de 10 ha. Le projet fortement contesté date de 2010, l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, qui durera un mois, a commencé lundi dernier.

9 - Hiver comme été : UN TOIT C’EST UN DROIT ! - CRIC



Alors que les températures hivernales sont là, le plan d’hébergement hivernal isérois - en principe du 1er novembre au 31 mars- n’est toujours pas connu en place à la mi-novembre tandis qu’au moins 4 000 personnes « dorment » dans la rue (2000 dans l’agglomération grenobloise). Une situation qui s’est aggravée ces derniers jours avec l’expulsion incompréhensible, scandaleuse de plusieurs squats où s’étaient réfugiées et vivaient familles et jeunes précaires. Expulsions, certaines violentes, diligentées par la Mairie de Grenoble et la Metro, avec le concours des forces de la police nationale. En outre, ces jours- ci, ordre a été donné par la Préfecture de ne pas laisser « s’installer » les gens sans abri - y compris des familles avec enfants en bas âge !-, de leur prendre leurs tentes, réchauds, vêtements, nourriture ! Sans oublier les coupures d’électricité dans des squats, laissant les occupants sans électricité ni chauffage. MAIS DANS QUELLE SOCIÈTÈ SOMMES-NOUS ? Certes le PREMIER RESPONSABLE C’EST L’ÈTAT (France : 5° puissance du monde !) qui a l’obligation absolue d’assurer un toit à toute personne vivant sur le sol français, quelque soit son statut, munie ou non de papiers. Mais toutes les autres collectivités- Metro, Conseil départemental, communes- ont leur part de responsabilités et s’en dédouanent trop facilement.

10 - Non aux expulsions ! Non aux coupures d’énergie ! - CRIC



Le 15 novembre, c’est la présentation du plan hivernal de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS). A cette occasion nous nous rassemblerons afin de rappeler aux citoyens, citoyennes et aux décideurs et décideuses économiques et politiques, l’état du mal-logement dans l’agglomération.
A Grenoble et aux alentours, des milliers de personnes restent sans logement et sans hébergement. Cela concerne des femmes, des hommes, des mineurs, et des enfants en bas âge. A cela s’ajoute 7000 foyers en précarité énergétique à Grenoble. Cette année 16000 rendez-vous pour précarité énergétique ont eu lieu auprès de GEG.

11 - pizz’anarchiste - CRIC

Programme :

samedi 18 novembre

15h-17h : discussions autour de l’anarchisme aujourd’hui

18-19h30 : projection du doc « Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme » 1ère partie

19h30-21h : Pizza party (ramène ta boisson)au son des meutes (chorale de Die)

21h-22h30 : 2ème partie du doc « Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme »

12 - Jugement des inculpés du 10 octobre - premier round - Paris Luttes

Un bref compte rendu et analyse du Secours Rouge Arabe de l’audience d’Aléxis et de Brandon inculpés de la manifestation du 10 octobre devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Le 10 octobre c’était jour de manif. Deux banques avaient subi la rage des manifestant.e.s ce qui avait amené les flics à charger dans le cortège pour arréter quelques personnes. Depuis la justice de classe est passé, implacable contre nos deux camarades Aléxis et Brandon.

13 - Des travailleurs étrangers privés d’inscription par Pôle Emploi - La Rotative



Dans un communiqué, le Réseau Éducation Sans Frontière d’Indre-et-Loire s’interroge sur les pratiques de Pôle Emploi, qui refuse d’inscrire au chômage les personnes étrangères dotées d’un titre de séjour pluriannuel : ignorance ou discrimination ? Extrait.

14 - Fuera Correa - Renversé



En 2007, Rafael Correa arrive au pouvoir en Equateur en appuyant, notamment, son programme sur la sortie de l’extractivisme et de la dépendance au pétrole. Cette volonté se concrétise à travers la Constitution de 2008 garantissant des droits à la nature.

Dans le faits, à partir de 2009, bien loin des ces idéaux politiques, le gouvernement de Correa intensifie l’extraction minière et pétrolière. Les luttes d’opposition menées, majoritairement, par des peuples autochtones et des paysans sont alors violemment réprimées et ensanglantées par la mort de plusieurs personnes. Le gouvernement va ensuite s’employer à criminaliser la protestation sociale en multipliant les arrestations et les peines de prison injustifiées.

Jusqu’à la fin de son mandat, Rafael Correa, va continuer ses politiques extractiviste et répressive en concessionnant aux entreprises chinoises près de 80% de l’Amazonie équatorienne et 15% de la surface totale du pays.

Loin de l’image progressiste que lui confère les gauches européennes, Correa n’a cessé de bafouer les droits humains et environnementaux durant ses deux mandats. Le texte qui suit a donc été écrit pour critiquer sa présence à l’Université de Genève et en interrompre la conférence.

15 - QUAND MIGRATION RIME AVEC DÉTENTION ET EXPULSION -
Renversé




À Genève, une cinquantaine de personnes sont actuellement en détention administrative pour l’unique raison qu’elles se sont vues refuser une autorisation de séjour sur le territoire suisse. C’est le cas de R, tunisien, débouté, arrêté en octobre alors qu’il sortait de l’Office cantonal de la population et des migrations (OCPM) où il allait renouveler son papier blanc lui permettant d’obtenir « l’aide d’urgence ». Attiré par le mythe d’une Europe des "droits humains" et de la prospérité pour tou.te.s, R s’est au contraire trouvé face à une politique migratoire qui considère les êtres humains comme des numéros à gérer, trier, renvoyer...

Alors que l’on s’émeut des morts tragiques de migrant.e.s parsemant les routes de l’exil, faut-il rappeler les milliards investis non dans l’accueil, mais dans la répression et la construction d’une forteresse aux frontières infranchissable ?

16 - Kara, libérée après avoir passé la totalité de sa peine à l’isolement - Paris Luttes

Ce matin, 14 novembre 2017, Kara, incarcérée depuis le 26 mai 2016 et condamnée à 2 ans de prison ferme et 2 avec sursis dans l’affaire du quai de Valmy est sortie de Fleury-Merogis.

Il n’y a pas eu d’appel des condamnations prononcées le 11 octobre dans l’affaire de la keufmobile brûlée le 18 mai 2016. Celles-ci sont donc définitives. Seule la personne jugée en son absence pourrait encore « faire opposition » si elle était arrêtée. Cet éventuel nouveau procès ne changerait pas les peines prononcées pour les 8 autres inculpé.e.s.

17 - Invitation au comité de soutien aux travailleuses.rs des EMS - Renversé



Après deux semaines de débrayage, la grève du personnel hôtelier des EMS Plantamour et Notre-Dame est suspendue depuis lundi 6 novembre, après que la direction des deux établissements a saisi la Chambre des relations collectives de travail (CRCT). Celle-ci doit se prononcer d’ici au 16 décembre. Si son arbitrage ne satisfait pas les parties, les travailleurs.euses des EMS pourront reprendre la grève. Une hypothèse très probable tant le directeur M. Antoine Lauré reste inflexible, et l’association Notre-Dame de Compassion et l’évêque Mgr Charles Morerod, gestionnaire des deux établissements, sourde aux revendications des grévistes.

18 - Pour fêter son implantation à Orléans, Deliveroo crache à la gueule de ses coursiers - La Rotative



Dans un message adressé à ses « bikers », l’entreprise britannique se félicite du lancement de « la 200ème ville Deliveroo » :

19 - De l’Or sous le Baobab, une série d’évènements sur les liens entre la France et ses anciennes colonies - Rebellyon



Un festival d’éducation populaire à Lyon. Les 14, 18 et 28 novembre.

Organisé par Espace 6 (MJC) en partenariat avec l’association Survie, cet événement traite des relations et des mécanismes qui lient la France à ses anciennes colonies.

Uranium, or, pétrole…les sols africains sont riches de matières premières convoitées par l’ensemble du monde !

20 - L’État policier En Marche ! - Manif Est



Le pays est dans un drôle d’état. Quoique pas si drôle au fond. L’indépendance tant vantée des trois pouvoirs semble réduite à une mauvaise blague. L’exécutif mène la marche (et pour cause), le législatif et le judiciaire suivent avec entrain.

21 - 15 novembre : IBM contre un syndicaliste aux prud’hommes de Paris - Paris Luttes

IBM mène une violente politique de licenciements tout azimuth à la fois pour liquider des services entiers ou pour se débarasser des militant·es anticapitalistes trop remuant·es tel Christian Agon...

Déjà en 2009 Christian était licencié par IBM puis réintégré de force après une décision de justice et une mobilisation intense de ses collègues et une forte solidarité militante. Jusqu’en 2015, IBM s’est contenté de le réprimer comme n’importe quel militant syndical mais depuis 2 ans, la direction a visiblement décidé de se débarrasser définitivement de l’empêcheur de faire des profits tous ronds.

22 - Projection : American Revolution 2. - Marseille Info Automes



Mercredi 15 novembre à 20h
Manifesten, 59 rue Thiers 13001 Marseille

Chicago, 1968 : L’EMEUTE !
American Revolution 2, Le titre sonne comme celui d’un mauvais film d’action. Erreur : il s’agit en réalité d’un précieux documentaire, peu connu en France. Réalisé par Howard Alk, le film suit les discussions et actions de deux groupes radicaux (Black Panthers et young Patriots) lors des grandes manifs organisées à Chicago en aout 1968 pour empêcher la tenue de la convention nationale démocrate. Les flics tapent fort, les protestataires résistent et la caméra suit.

23 - Quand La Mer se déchaîne... - [R]ésistances



Loi travail, journée de carence en péril et maintenant attaque sur les congés...les agents municipaux de La ville de Caen et de Caen La Mer en arrivent à travailler et dormir le poing levé !

L’administration n’a rien trouvé de mieux que de vouloir réduire leur solde de congés annuels de 39 H... Passer de 1568 h de travail à 1607 h...quel arnaque !

Petit sondage, une semaine de plus au turbin, ça vous branche ?

24 - Une grève qui dure au CHGR, avec un constat sans appel - Rennes Info

Les salariés du Centre Hospitalier Guillaume Régnier (CHGR) de Rennes ont débuté un mouvement de grève mardi 7 novembre à 7h. Chaque jour depuis mardi dernier (sauf ce w-e), un mouvement est organisé à l’accueil de l’établissement, où une tente a été installée pour la grève jour et nuit !

25 - Droits des femmes : « Grande cause nationale » mais budget minuscule - Basta!



Le téléphone n’arrête plus de sonner. Suite aux révélations du New-York Times accusant le producteur Harvey Weinstein de harcèlement sexuel, les associations qui prennent en charge les appels des victimes travaillent à flux tendu. Au 39 19, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, les appels spécifiques au harcèlement sexuel au travail ont doublé. « Mais cela fait remonter les traumatismes liés à toutes les violences sexuelles, anciennes et récentes », précise François Brié, présidente de la fédération Solidarités femmes qui gère le 39 19.

Au collectif féministe contre le viol (CFCV), qui reçoit des appels au 0800 05 95 95, « nous sommes submergées d’appels, dit Gabriella Bravo, coordinatrice administrative de l’association. À tel point que les salariées ont dû remette à plus tard la rédaction des fiches qui permettent de tracer les récits des victimes, pour pouvoir assurer un suivi d’écoute. » Leur rythme de travail est intense. Au CFCV, les appels ont doublé en 2016, « et en 2017 ce devrait être encore plus élevé », prédit Gabriella Bravo. « Nous avons actuellement plus de demandes qui arrivent par jour que d’ordinaire par semaine, soit 5 à 6 appels quotidiens », témoigne de son côté Marilyn Baldeck, déléguée générale de l’Association européenne contre les violences faîtes aux femmes au travail (AVFT).

26 - Paul François face à Monsanto : « A bout de souffle, je me tourne vers vous aujourd’hui pour m’aider » - Basta!



Intoxiqué par un produit de la firme américaine Monsanto, l’agriculteur Paul François mène un long combat judiciaire depuis dix ans. Monsanto été condamné en 2012 à l’indemniser entièrement, mais a fait appel puis s’est pourvu en cassation... Le 7 juillet dernier, la Cour de cassation a annulé la décision de la cour d’appel. Aujourd’hui, Paul François doit à nouveau affronter des années de procédure judiciaire. La multinationale ne lui a pas versé un centime, alors qu’il a dû avancer plus de 50 000 euros de frais. Le céréalier, épuisé mais déterminé, lance un appel à dons pour son procès.

27 - Clichy-la-Garenne (92) : une manif d’élus LR et FN s’en prend à un rassemblement musulman - La Horde



Parce que leur salle de prière a été fermée par la mairie un millier de musulmans de Clichy-la-Garenne s’étaient rassemblés au mois de mars 2017 derrière une banderole «Tous ensemble pour la mosquée de Clichy. Liberté, égalité, fraternité pour tous». Par la suite, ils ont organisé, toujours en guise de protestation, des prières devant la mairie, pour signifier leur impossibilité de pratiquer leur religion dans des conditions décentes. En réponse à cette absence de locaux adéquats, le maire LR Rémi Muzeau avait proposé dans un premier temps un chapiteau pour six mois (solution rejetée par l’association de la Grande Mosquée de Clichy qui voulait une solution pérenne). Depuis, la situation est bloquée, le nouveau local proposé par la mairie ayant été refusé par les fidèles musulmans, en raison de sa situation géographique et de son exiguïté.

28 - Canada : des milliers de gens contre le racisme dans les rues de Montréal (photos) - La Horde



Lu sur le site du Groupe de Recherche sur l’Extrême Droite et ses Alliés (Greda) :

Fort de l’appui de plus de 160 organismes de la société civile, plusieurs milliers de personnes ont marché contre la haine et le racisme au centre-ville de Montréal, le 12 novembre 2017. La marche a réuni des membres provenant de groupes de femmes, de groupes antifascistes et antiracistes, de groupes communautaires, de groupes minoritaires, des associations étudiantes et certains syndicats. Ils ont manifesté pour démontrer l’unité citoyenne contre la haine, le racisme et les groupes d’extrême-droite. Malgré les tentatives de provocations de ténors de l’extrême-droite et des alliés, la marche a réuni des familles dans une ambiance militante et festive.

29 - SNCF : Le sectarisme syndical nous conduit droit dans le mur ! - Alternative Libertaire



Esprit de clocher et appels à la mobilisation divergents : ça a été du grand n’importe quoi, en octobre, du côté des fédérations syndicales cheminotes. Il est encore temps de retrouver le sens de l’action unitaire.

Le 12 septembre, les cheminots et cheminotes avaient répondu présent à la première journée de mobilisation contre les ordonnances Macron, avec un taux de grève autour de 30 %. Un début encourageant même si, à l’image des autres secteurs professionnels, la mobilisation a été en recul dès le 21 septembre. La journée d’action du 10 octobre pour la défense du service public aurait pu constituer un nouveau tremplin, et il y avait donc de quoi espérer un appel dans l’unité ! Raté, complétement raté ! L’Unsa appelait à défiler avec les fonctionnaires mais sans faire grève ; la CFDT, elle, organisait un rassemblement sur Paris mais sans rejoindre la manif. SUD-Rail a inventé un appel à « converger tous sur Paris » alors qu’il n’y avait pas de manifestation nationale, mais des manifs dans toutes les régions. Et la CGT-Cheminots appelait à… rien. En revanche elle a décidé d’appeler seule à la grève le 19 octobre. Résultat des courses : des journées de grève par ci par là, sans autre impact que d’alléger la feuille de paie à la fin du mois. Et surtout, une image déplorable renvoyée à nos collègues par nos syndicats, quant à notre capacité à construire un mouvement fort qui peut gagner.

30 - l’Egregore du 13 Novembre 2017 - Organisation Communiste Libertaire



Ce soir nous recevons Christophe membre du comite de rédaction CQFD. Le journal marseillais, en situation précaire lance un appel à abonnement. Une occasion de présenter l’historique et la démarche du canard au chien rouge…
Code Captcha
-->