Pour une pétition d'appel à soutien de Tcb sur Cyberacteurs, dans les auto-médias, et à soumettre à nos membres auto-média pour leurs blogs?

Sondage: Pour la publication d'un appel à soutien sur cyberacteurs.org?
12 Juillet 2018 par
Proposition de texte (EDIT 23 Août 18)

(liens à rajouter, vers la charte, vers le tuto pour une présence de veille sur le réseau, vers les infos légales, vers "autogestion", vers la transparence de suivi des fonds, etc)

Hashtag Nous Soutenons TCB


Nous soutenons Thechangebook, pour maintenir l’expérience unique qu’il représente, pour sa participation à la résistance au Tina* et à son monde, pour sa participation à la recherche d'alternatives et à la pluralité du net.
Parce qu'un #réseau #NonEncarté, #NonMarchand, géré & financé par ses membres et soutiens en toute #indépendance, C’est important.

2012 - 2018 et ça continue! 2 pouces levés

Propulsé en 2012 par l'association Médialutte, Thechangebook est un réseau d’échanges, de communication et d’organisation collective, un support de relais d’informations, militant, humaniste, exigeant quand à la qualité des informations qu’il véhicule et foncièrement hostile à la xénophobie et au sexisme.

Associatif, indépendant, non encarté, non marchand, sans publicités ni exploitation de données, géré et financé par ses membres volontaires, il permet d’interagir en tant que profil, de poster des événement, de partager des informations sonores, textes, images, et/ou d'intégrer des vidéos, le long d'un mur commun, sur des blogs à fil unique, dans le forum central ou dans les pages. On peut également y créer des pages ou groupes privées comme publiques, et dispose d'un serveur vocal pour les réunions décentralisées.

Un réseau Social (militant) au vrai sens du terme : pas "commersocial".

On peut s'y organiser à plusieurs selon les degrés de confidentialité souhaité, ou s'en servir de base de relais pour tout type de contenu, dont on choisira de transmettre l'accès par mail ou via les réseaux grand-public.

il peut ainsi avantageusement servir de base arrière pour qui, s’estimant dans l’obligation de passer par les GAFAM, souhaite toutefois limiter l’usage que ceux-ci font de ses soutiens, de leur temps de cerveau disponible et de leur données, et leur proposer une alternative de lecture et de relais, en inversant stratégiquement les flux pensés pour alimenter sans fin la gloutonnerie commerciale.

Voici à titre d'exemple une page publique vue depuis sa rubrique info. On peut choisir de l'ouvrir sur son mur défilant, ses albums photos, ses événements, son forum de discussion.
Présentation utilisation Tcb.png


Les mouvements militants prennent aujourd'hui conscience de devoir mener la bataille des idées, et de gagner l'audience nécessaire à une vitale évolution horizontale vers une transition énergétique, décroissante, anti-capitaliste, anti-domination. Malheureusement, non seulement la plupart ne peut pas envisager se passer des gafams pour faire passer nos messages, mais beaucoup trop ne cherchent pas même encore à réduire leur apport à ces derniers, fer de lance même de leur adversaire commun.

Saluons ici celles et ceux qui font la démarche de ne se servir des gafam que comme relais d'informations à retrouver ailleurs, sur leurs sites individuels ou automédias, sur des supports communautaires libres ou en tout cas non gafam. En faisant cet effort, ces personnes ou mouvements ne contraignent pas leur soutiens et sympatisant.e.s à se prendre dans les toiles du marché, et à leur livrer de plus en plus d'informations personnelles au profit de diverse industries peu philanthropiques.

Les personnes et mouvements tourné.e.s vers une transition humaniste, non-sexiste, non LGBTphobe, non xénophobe, et qui ne disposent pas déjà d'un site depuis lequel émettre leur communication à but non lucratif ou souhaitent participer à soutenir thechangebook, y trouveront leur base arrière, et toute l'aide qu'elles demanderont pour la faire leur, et utiliser désormais les gafams, quand elles estiment ne pas pouvoir s'en passer, sans les nourrir, ou en tout cas le moins possible, sans trahir leurs objectifs ni leurs soutiens ou audience, sans en être utilisés.

Un exemple de ce mode d'utilisation à partir de l'exemple de page qui précède :

Présentation utilisation Tcb.png Relai depuis et vers NoGafam.png


Thechangebook, c'est pas "payant", mais même si ça coûte, tu n'y es pas le produit. Tu le produis avec toutes et tous, pour toutes et tous. C'est un bien commun.

C’est un réseau «Social» au vrai sens du terme, contrairement aux prédateurs du même nom. Lesquels ne font, eux, qu’utiliser une fausse gratuité comme appât afin d’exploiter les réseaux des individus et leurs données personnelles au profit d’une clientèle plus ou moins recommandable.

Le financement de thechangebook ne se fait en effet pas via un trafic de donnés qui ne dit pas son nom à l’insu de l’utilisateur et sous le faux prétexte de la gratuité. C’est au contraire la gratuité par défaut au nom de l'accessibilité égale aux communs (paye qui peut et qui veut en fonction de ses propres possibilités) qui s’élève avec ses p’tits bras contre celle, mensongère, affichée par la logique marchande.


Une expérience à perpétuer.

C’est pour toutes ces raisons que nous appelons à ne pas laisser disparaître cette aventure humaine unique, créative, porteuse d’espoirs, laboratoire in-situ de l’autogestion et de la démarche militante de la théorie à la pratique, et de la pratique 2.0 à la pratique I.R.L*.

Pour ce faire, 2 actions de soutien faciles au choix ou à l’envie, voir plus si affinité :

- Assurer la pérennité de la plateforme. Avec un peu de soutien, c’est très facile: une trentaine de soutiens mensuels d’un unique euros peuvent suffire, ou, pour plus de sécurité, une dizaine de soutiens mensuels de 3 euros ou plus. Et pour 8 euros mensuels de plus, Tcb adorerait se doter de sa propre instance peertube!

- Assurer une base de fréquentation qui permette aux nouveaux arrivants de se faire une meilleure idée de la communauté à laquelle i-elles peuvent contribuer comme i-elles le souhaitent. C’est encore un soutien très facile, qui ne nécessite pas de réelle implication, puisqu'il suffit d'intégrer thechangebook parmi les pages d'accueil de notre navigateur ( voir ici : http://www.thechangebook.org/forum/thread/4096/ast... ) Nous savons en effet que beaucoup de nos soutiens le sont non pour des raisons consommatrices mais par principe, notamment pour les raisons politiques qui nous rassemblent, et ne sont pas nécessairement des amateu-rices de réseautage social qu’i-elles s’imaginent plus ou moins virtuel.

- Plus d’implication si souhaité.
Pour faire vivre Thechangebook, chercher avec le reste des ses membres volontaires comment avancer dans la gestion collective, comment en améliorer l’exercice démocratique, prendre en charge avec eux la gestion courante, pourvoir aux besoins d’améliorations, répondre techniquement aux ambitions éthiques, participer à présenter ce projet et ses possibles sur tout support, informer de son existence, relayer, y construire ce que l'on souhaite y trouver… etc.

Merci également pour vos signatures qui nous encourageront à confirmer l’utilité de ce combat que nous menons depuis maintenant 6 années pour la sauvegarde de cet outil pour le bien commun.
Récriminer n'est pas proposer
Je suis pour le réseau mais contre la communication. Les gens vont finir par y venir d'eux même (ou pas) bien que je comprends qu'il y a plus d'investissement de certains et que c'est frustrant de voir pas plus d'engouement pour ceux qui s'y attellent. Je reste sur ma position Deleuzienne de réfléchir à autres choses que la communication dans les luttes sociales. Bisous
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...

Je suis pour le réseau mais contre la communication. Les gens vont finir par y venir d'eux même (ou pas) bien que je comprends qu'il y a plus d'investissement de certains et que c'est frustrant de voir pas plus d'engouement pour ceux qui s'y attellent. Je reste sur ma position Deleuzienne de réfléchir à autres choses que la communication dans les luttes sociales. Bisous

Oui, mais là ça va être vite réglé, sans, parce que c'est plus seulement qu'il manque d'investissement, c'est carrément qu'on est deux connectés, quoi...
Récriminer n'est pas proposer
Myiette a dit...


Oui, mais là ça va être vite réglé, sans, parce que c'est plus seulement qu'il manque d'investissement, c'est carrément qu'on est deux connectés, quoi...


Ouep et tu crois que je suis pas seul tout à cogiter et à créer dans mon trou? Ça à l'air de rien mais je crois que ça pourrait avoir une utilité comme ce réseau.
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...



Ouep et tu crois que je suis pas seul tout à cogiter et à créer dans mon trou? Ça à l'air de rien mais je crois que ça pourrait avoir une utilité comme ce réseau.

Allez patiente et courage Myiette
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...



Ouep et tu crois que je suis pas seul tout à cogiter et à créer dans mon trou? Ça à l'air de rien mais je crois que ça pourrait avoir une utilité comme ce réseau.

Ben oui, mais y'a une différence entre une création individuelle et un "réseau", qui par essence doit être un minimum collectif Wink
Quand à l'utilité collective, dans les deux cas, que d'autres soient au courant, ça aide Smile
Et après c'est toujours pareil, c'est au choix de ceux qui portent, de juger de l'utilité de continuer à porter ou pas. Dans la situation, je crois franchement que la question peut se poser si on ne trouve pas le bon bouton de relance, en tout cas.
Récriminer n'est pas proposer
Myiette a dit...


Ben oui, mais y'a une différence entre une création individuelle et un "réseau", qui par essence doit être un minimum collectif Wink
Quand à l'utilité collective, dans les deux cas, que d'autres soient au courant, ça aide Smile
Et après c'est toujours pareil, c'est au choix de ceux qui portent, de juger de l'utilité de continuer à porter ou pas. Dans la situation, je crois franchement que la question peut se poser si on ne trouve pas le bon bouton de relance, en tout cas.

Ben tu vois je me pose la question (différence entre une création individuelle et un "réseau"). Moi je pense pas. Les deux peuvent être liés. Pour l'aspect communication je crois plus en une recherche individuelle de ce qui existe surtout au commencement d'un réseau social autonome. Alors la question c'est pourquoi ça ne prend pas au bout de 6 ans? Est ce que c'est une question d'autonomie?
"Et après c'est toujours pareil, c'est au choix de ceux qui portent, de juger de l'utilité de continuer à porter ou pas. Dans la situation, je crois franchement que la question peut se poser si on ne trouve pas le bon bouton de relance, en tout cas." Donc ça veut dire que je n'en fais pas parti?
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...


Ben tu vois je me pose la question (différence entre une création individuelle et un "réseau"). Moi je pense pas. Les deux peuvent être liés.

Sans doute que ça peut être lié, là n'est pas la question, je veux dire qu'un projet individuel peut se porter tout seul, tandis que si je me retrouve à parler seule avec moi-même sur un "réseau", ce ne sera plus un réseau Happy
T.SⒶV. a dit...

Pour l'aspect communication je crois plus en une recherche individuelle de ce qui existe surtout au commencement d'un réseau social autonome.

Je crois qu'il est clair que ça ne suffit pas.
T.SⒶV. a dit...

Alors la question c'est pourquoi ça ne prend pas au bout de 6 ans? Est ce que c'est une question d'autonomie?

On a énormément bossé sur ces questions, les réponses sont complexes, mais grosso modo ça a quand même pris à un moment donné, et je serais tentée de dire qu'on a appris en faisant, notamment en faisant des erreurs, et qu'on a eu beau surmonter ces erreurs, on les a payé cash, avec un effet accélérateur du fait que le "public cible" de Tcb est assez radical pour claquer la porte à la divergence politique, se mobilise davantage sur le terrain, voir n'aime pas le virtuel, et soit se prends dans la toile de FB pour sa com, soit refuse toute com, même éthique.
T.SⒶV. a dit...

"Et après c'est toujours pareil, c'est au choix de ceux qui portent, de juger de l'utilité de continuer à porter ou pas. Dans la situation, je crois franchement que la question peut se poser si on ne trouve pas le bon bouton de relance, en tout cas." Donc ça veut dire que je n'en fais pas parti?

Ce n'est pas ce que je veux dire, je veux dire, plus précisément, que c'est à chacun de savoir ce qu'i-elle porte et pour quel résultat. Si tu ne vois plus de sens à l'effort que tu fournis pour ton projet personnel, tu es en mesure de décider d'arrêter cet effort, et que c'est pareil pour les projets collectifs. De même que tu peux considérer que ton effort pour maintenir Tcb peut-être maintenu pour juste 4 personnes et quelques passants de temps en temps, moi je tente encore des choses, parce que, comme toi, je veux y croire, mais l'objectif de Tcb n'est pas de devenir un désert ou 3 personnes auront plaisir à échanger un mot ou deux de loin en loin, ou sinon ça fait un peu cher l'échange, et en ce qui me concerne, je suppose que je ne pourrais pas éternellement maintenir un effort insuffisant à relancer le truc et perd quand même en force au fur et à mesure...
Récriminer n'est pas proposer
Myiette a dit...


Sans doute que ça peut être lié, là n'est pas la question, je veux dire qu'un projet individuel peut se porter tout seul, tandis que si je me retrouve à parler seule avec moi-même sur un "réseau", ce ne sera plus un réseau Happy

Je crois qu'il est clair que ça ne suffit pas.

On a énormément bossé sur ces questions, les réponses sont complexes, mais grosso modo ça a quand même pris à un moment donné, et je serais tentée de dire qu'on a appris en faisant, notamment en faisant des erreurs, et qu'on a eu beau surmonter ces erreurs, on les a payé cash, avec un effet accélérateur du fait que le "public cible" de Tcb est assez radical pour claquer la porte à la divergence politique, se mobilise davantage sur le terrain, voir n'aime pas le virtuel, et soit se prends dans la toile de FB pour sa com, soit refuse toute com, même éthique.

Ce n'est pas ce que je veux dire, je veux dire, plus précisément, que c'est à chacun de savoir ce qu'i-elle porte et quel résultat. Si tu ne vois plus de sens à l'effort que tu fournis pour ton projet personnel, tu es en mesure de décider d'arrêter cet effort, et que c'est pareil pour les projets collectifs. De même que tu peux considérer que ton effort pour maintenir Tcb peut-être maintenu pour juste 4 personnes et quelques passants de temps en temps, moi je tente encore des choses, parce que, comme toi, je veux y croire, mais l'objectif de Tcb n'est pas de devenir un désert ou 3 personnes auront plaisir à échanger un mot ou deux de loin en loin, ou sinon ça fait un peu cher l'échange, et en ce qui me concerne, je suppose que je ne pourrais pas éternellement maintenir un effort insuffisant à relancer le truc et perd quand même en force au fur et à mesure...


De la à fermer l'outil! Laisse le en veille! Laisse le temps aux gens de reprendre! Tout le travail de création de l'outil remis à 0 ça me semble inutile. Pour le "public cible" il a surement ses raisons due à son époque et ce qu'il a vécu. Mais... il y a un mais. Haha je te prends la tête mais mais mais...
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...



De la à fermer l'outil! Laisse le en veille! Laisse le temps aux gens de reprendre! Tout le travail de création de l'outil remis à 0 ça me semble inutile. Pour le "public cible" il a surement ses raisons due à son époque et ce qu'il a vécu. Mais... il y a un mais. Haha je te prends la tête mais mais mais...


Ah mais non, je ne parle pas de du tout de fermer, moi, je parle au contraire de tout tenter pour le relancer!
Quand je ne verrais plus rien à tenter, je suppose que je me contenterais de me désinvestir
Récriminer n'est pas proposer
Je précise qu'il n'y a de nouvelles inscriptions que lorsqu'on a le temps d'accorder plus d'attention à la com extérieure, et que ces nouvelles inscriptions n'aboutissent à une prise de contact sur le réseau que quand il est un minimum habité. C'est à dire de moins en moins souvent.
Récriminer n'est pas proposer
Ah ben tu me rassure!
T.SⒶV.
T.SⒶV. a dit...

Ah ben tu me rassure!


ha ben rien n'a fondamentalement changé, en soi, hein, baisse constante si on ne fait rien, en fait.
Moi je persiste à penser que ça vaut le coup de tout tenter, ceci dit. Je suppose que le travail accompli peut permettre de continuer à "Tenir", mais c'est pas rien comme taf,
Et puis envoyer des newsletters tous les deux mois à terme pour arriver à boucler le loyer, ce sera pas bon non plus, ça risque de lasser et d'être contre-productif, alors tant qu'à faire, si on pouvait trouver une stratégie plus efficace avant de ne plus avoir l'énergie pour le faire, ce serait quand même pas mal.
Récriminer n'est pas proposer
Myiette a dit...

Proposition de texte

Bonjour,

Rapidement :
1) Pas certain du tout que l'outil pétition soit approprié ;
2) Faire un texte en passant par de la communication positive ; autrement dit, les "au secours" sont, selon moi, à proscrire ; mettre en avant les spécificités du réseau ;
3) Évitons les redites et autres redondances ;
4) Pourquoi ne pas faire un article punchy que nous proposerions à la publication sur des sites amis ;

Pas le temps ce soir de dire et faire plus. Au besoin me faire une piqûre de rappel.
Dan d'Auge a dit...


Bonjour,

Rapidement :
1) Pas certain du tout que l'outil pétition soit approprié ;
2) Faire un texte en passant par de la communication positive ; autrement dit, les "au secours" sont, selon moi, à proscrire ; mettre en avant les spécificités du réseau ;
3) Évitons les redites et autres redondances ;
4) Pourquoi ne pas faire un article punchy que nous proposerions à la publication sur des sites amis ;

Pas le temps ce soir de dire et faire plus. Au besoin me faire une piqûre de rappel.


Bonjour Smile
Oui, je comprends que ça ne saute pas aux yeux, tant il est vrai qu'en soit l'outil pétition n'est pas approprié. Je n'aurais jamais pensé à ça en effet si je n'avais pas eu l'occasion de poster une pétition sur cyberacteurs, et pris connaissance comme ça des spécificité de cette plateforme. Et sans doute une "fausse" pétition reçue de cyberacteurs la semaine dernière a dû aider l'idée à prendre forme.
Cette plateforme associative à environ 70 000 abonnés, que je ressens à la lecture des commentaires (et à la vue d'une nombre de signatures moyenne assez conséquent pour des personnes qui reçoivent régulièrement la mise à jour des pétitions) comme LE public susceptible de vouloir soutenir Tcb. Je suis convaincue que le meilleur retour qu'on puisse avoir est là, et qu'on aura comparativement autant de retour par un article (comme nous l'avons déjà fait sur foutou'art) qu'on en a eu avec notre Newsletter, c'est à dire pas des masses.
Mais ça n'empêche certainement pas de faire les deux!

Je ne sais pas si tu as lu ma proposition de texte, ou si tu es tombé seulement sur la partie Poll, il me semblait avoir été assez punchy et pas en mode larmoyant - ou pas trop, car il est vrai qu'une pétition sans notion de sauvetage me semblait difficile - et du coup je ne sais pas si tes recommandations était généralistes ou liées à cette proposition. Si c'était lié, je veux bien que tu précises, voir que tu modifies au besoin Smile
Récriminer n'est pas proposer