Matthieu Marsan-Bacheré
La production sent l’impératif de tournage rapide et le condensé d’(in)efficacité d’une production télévisuelle, si les scènes s’enchaînent, c’est malheureusement au dépend de la fluidité narrative : ...
Matthieu Marsan-Bacheré
Toiles d’araignées, scorpions, momies et furtifs protecteurs du culte oublié, tout l’attirail fantastique de la franchise est là, parsemé à intervalles savamment dosés tout au long du récit. Course co...
Matthieu Marsan-Bacheré
Enjeux sentimentaux et familiaux, dose d’humour décuplée grâce à d’inénarrables et inoubliables dialogues – devenus cultes – entre Henry père et Indy, photographie splendide pour sublimer quelques mer...
Matthieu Marsan-Bacheré
pour ne pas garder l’exact même schéma, afin d’emmener le spectateur là où il ne s’y attend pas, le réalisateur appuie sur la montée de gore du scénario avec des éléments de décor et des effets spécia...
Matthieu Marsan-Bacheré
Niveau photographie, Raiders of the Lost Ark est également un petit régal de naturalisme pour l’ensemble des extérieurs et lors de quelques intérieurs. Douglas Slocombe, directeur de la photographie, ...
Matthieu Marsan-Bacheré
Le dessin exprime sans retenue l’exutoire défoulement de l’auteur en d’invariables strips de quatre cases où la chute dénote toujours d’un mauvais esprit assurément assumé. Grivoiseries, scatologie, g...
Matthieu Marsan-Bacheré
Si l’opus, une dernière fois, séduira assurément son jeune public, il n’y a rien qui retienne les parents dans la salle. Les grasses satisfactions d’un réalisateur sans talent suintent de l’insupporta...
Matthieu Marsan-Bacheré
Encore une fois, Ben Stiller fait le spectacle. Encore une fois les enfants apprécieront la relation d’Owen Wilson et de Steve Coogan, le public français se verra flatté par la participation d’Alain C...
Matthieu Marsan-Bacheré
Ce qui agrémente le moment, en plus des grimaces et des pitreries de Ben Stiller, ce sont les petits plus hétéroclites qui viennent se rencontrer dans la richesse historique du musée : la performance ...
Matthieu Marsan-Bacheré
" Il semble qu’elles soient fines les heures de la vieoù la lumière luit et le plaisir s’affine. "Quand la Pluie m'Enferme en Ennui,version intégrale sur le blog en lien ci-dessous,bonne lecture à Tou...