Matthieu Marsan-Bacheré
J’apprends qu’encore une fois les lycéens ont entrepris de bloquer la circulation dans le centre-ville. Au bout du boulevard Lafayette face au théâtre, une bonne demi-heure joyeuse avant que les force...
Matthieu Marsan-Bacheré
L’arrivée de P. apporte ironie et dérision, la discussion se perd en rires et en trivialités. Nous prenons pourtant le temps d’évoquer, après l’échec momentané de virer ce gouvernement, la possibilité...
Matthieu Marsan-Bacheré
Alors que nous ne sommes encore que trois ou quatre, j’expose mon idée personnelle de ce que peut être cette parution : un bimensuel socioculturel thématique. Un mot, une idée, un concept, bref un thè...
Matthieu Marsan-Bacheré
Claude Barras, patiemment, manipule caméra et marionnettes pour donner une vie fragile et poétique au scénario si juste de Céline Sciamma – décidément impressionnante quant à son regard sur l’enfance....
Matthieu Marsan-Bacheré
Il fait beau ce matin à Calais,je me promenais dans la brume d'Ouessant il y a quelques années,je vous invite à vous y perdre un moment avec moi :un clic sur le lien ci-dessous et la ballade s'engage....
Matthieu Marsan-Bacheré
Ken Loach promène sa caméra dans le quartier de Clapham Junction autour de trois jeunes filles principalement, mais en s’autorisant toujours d’autres chemins, d’autres personnages, d’autres angles, po...
Matthieu Marsan-Bacheré
" Tenir les mots par le soin qu’on apporteet ceux qui viennent, les laisser de la sorte.Accrochés au chambranle du plaisir. "Mardi 21 Mars, Journée Mondiale de la Poésie,embarquez donc avec Détournure...
Matthieu Marsan-Bacheré
Il est aisé pour les médias de dénoncer une violence soi-disant gratuite, de ne montrer qu’un seul aspect de cette violence et de condamner des réactions en omettant d’énoncer les causes de ces actes....
Matthieu Marsan-Bacheré
Winshluss, intense densification, gave le scénario de pistes plus sombres les unes que les autres, patine de polar la fuite du robot et l’errance du père, et sème les références populaires à tout va, ...
Matthieu Marsan-Bacheré
Le choix judicieux de ce récit alterné offre à Chan-Wook Park toute la liberté graphique nécessaire au cisèlement de l’image : jaunie, salie de rayures et de poussières lors de flashbacks lointains, j...