Matthieu Marsan-Bacheré
Je me fais le relais d’une envie commune à plusieurs membres, à savoir la nécessité de présenter un duo de candidats aux prochaines législatives. Si B. n’a pas réellement envie de s’investir dans une ...
Matthieu Marsan-Bacheré
Voilà, je suis en larmes parce que tout ce que je croyais plus ou moins acquis dans l’élan des Insoumis s’est évanoui sous la cupidité d’un peuple abreuvé de réussites télévisuelles, de rêves de confo...
Matthieu Marsan-Bacheré
L’arrivée de P. apporte ironie et dérision, la discussion se perd en rires et en trivialités. Nous prenons pourtant le temps d’évoquer, après l’échec momentané de virer ce gouvernement, la possibilité...
Matthieu Marsan-Bacheré
L’obsession est insistante : Alejandro Jodorowsky assume le machisme, les femmes sont des ensorceleuses capables de magie, et même si cela n’est pas nécessairement péjoratif, elles sont toujours, à tr...
Matthieu Marsan-Bacheré
Il me semble qu’une campagne active dans le cadre des législatives serait un bon moyen de reconquérir l’esprit solidaire et l’intérêt politique de nos concitoyens, de partager nos soucis d’humanité et...
Matthieu Marsan-Bacheré
Le rythme du métrage se cache dans les plus infimes détails qui, tous, participent de l’essentiel : le scénario, simple et sans détour, laisse l’espace nécessaire aux dialogues et à la comédie. Tout l...
Matthieu Marsan-Bacheré
Ce qui emporte le lecteur, au-delà de la caricature en traits fiévreux de Sylvain Chomet dans l’obsolète d’une époque passée, c’est le suspense dramatique qui trouve sa source dans la construction du ...
Matthieu Marsan-Bacheré
Quelques belles scènes ouvrières soulignent alors le décor de la révolution industrielle : machines-outils, travail dans la fureur et le bruit, grisaille et abrutissement. Une courte partie du film s’...
Matthieu Marsan-Bacheré
Jonah Hill fournit le minimum – sait-il faire plus ? – dans le rôle du jeune employé de l’industrie musicale chargé de ramener la star britannique à temps pour un concert anniversaire supposé relancer...
Matthieu Marsan-Bacheré
Il fait beau ce matin à Calais,je me promenais dans la brume d'Ouessant il y a quelques années,je vous invite à vous y perdre un moment avec moi :un clic sur le lien ci-dessous et la ballade s'engage....