Matthieu Marsan-Bacheré
BD: LE SOURiRE DE MAO, de Jean-Luc CORNETTE & Michel CO...
Ainsi, quand finalement leurs chemins se croisent au milieu de l’album, quand leurs univers s’entrechoquent, la logique de la confrontation est respectée et la naissance incertaine de leur romance pre...
Matthieu Marsan-Bacheré
BD: LES NOUVEllES DE LA jUNGLE DE CALAiS - PHOTOGRAPHiE...
Compilation de courts reportages plus qu’ouvrage scénarisé, il y a du coup dans Les Nouvelles de la Jungle de Calais, de nombreuses faiblesses qui laissent une impression malheureuse de légèreté et d’...
Matthieu Marsan-Bacheré
BillETS D'HUMEUR : SOUS LES ELECTiONS DE L'OLiGARCHiE, ...
Voilà, je suis en larmes parce que tout ce que je croyais plus ou moins acquis dans l’élan des Insoumis s’est évanoui sous la cupidité d’un peuple abreuvé de réussites télévisuelles, de rêves de confo...
Matthieu Marsan-Bacheré
PHOTO: SAN SEBASTiAN, lES COULEURS DE LA CRiQUE
Une promenade au soleil du Pays Basque :San Sebastian, appelée Donostia par ses habitants.Je vous souhaite une agréable visite !https://flic.kr/s/aHskYdeBDP...
Matthieu Marsan-Bacheré
CiNéMA: CESSEZ-lE-fEU, d'Emmanuel COURCOL - L'iMPOSSiBL...
En choisissant le mutisme volontaire et profond de l’un contre l’oisiveté insolente dessus les souvenirs d’horreur tus avec insistance de l’autre, en plaçant l’écho visuel de la langue des signes entr...
Matthieu Marsan-Bacheré
CiNéMA: ThE HiTCHHikER'S GUiDE TO ThE GALAXY, de Garth ...
Après une ouverture qui en déroutera plus d’un sur les raisons de l’irrémédiable, définitif, départ de cette espèce supérieure, les dauphins, l’homme continue de se perdre dans le morne et trépidant q...
Matthieu Marsan-Bacheré
CiNéMA: MATRiX REVOLUTiONS, de Andy & Larry WACHOWSKi -...
Matrix Revolutions assume donc jusqu’au bout la mystique d’un messie fantastique venu faire le lien entre l’homme et la machine dans un décor de symbiose steampunk aux élans gothiques. C’est bien de c...
Matthieu Marsan-Bacheré
CiNéMA: MATRiX RELOADED, de Andy & Larry WACHOWSKi - L'...
Conclusion évidente du paradoxe : l’harmonie n’existe pas puisque l’équilibre reste toujours incertain tant l’humain est, de nature chaotique et mouvementée, imparfait. Le final de l’épisode vient ain...
Matthieu Marsan-Bacheré
CiNéMA: MATRiX, de Andy & Larry WACHOWSKi - L'éVEiL RéV...
Entre en un monde façonné par la norme, où l’individu se soumet sans en avoir conscience aux règles strictes et rigides d’une existence dont la finalité lui reste inaccessible, réduit à l’état de pile...
Matthieu Marsan-Bacheré
PHOTO: OUESSANT, lES BRUMES ATLANTiQUES
Il fait beau ce matin à Calais,je me promenais dans la brume d'Ouessant il y a quelques années,je vous invite à vous y perdre un moment avec moi :un clic sur le lien ci-dessous et la ballade s'engage....
Matthieu Marsan-Bacheré
BD: L'ESPRiT DU 11 JANViER, de Serge LEHMAN & GESS - MY...
L’Esprit du 11 Janvier vient alors nous rappeler qu’au-delà des différences qui font notre richesse, nous sommes tous frères, semblables en nos attentes, en nos aspirations, comme en nos intimes. Qu’i...
Matthieu Marsan-Bacheré
ANECDOTES - CiNQ à SEPT
Le jeudi c'est poésie !" Dès le réveil la course,café, céréales,courir après le temps des enfants qui détale,affronter le blizzard,courir contre le temps pour ne pas être en retard sur l’horloge de la...
Matthieu Marsan-Bacheré
BD: SEULS T01 - LA DiSPARiTiON, de Fabien VEHLMANN & Br...
Le pitch initial emprunte alors à Sa Majesté des Mouches ou aux Enfants de Timpelbach mais ce tome introductif pêche par sa porosité : si deux ou trois articulations narratives fonctionnent bien, le dé...
Matthieu Marsan-Bacheré
PHOTO: CENTRE GEORGES POMPiDOU, PARiS BEAUBOURG
Du Noir et Blanc Graphique pour les Amateurs de Lignes...Un clic sur le lien ci-dessous et c'est parti pour la visite !www.flickr.com/photos/147681374@N03/albums/72157679540946080...
Matthieu Marsan-Bacheré
BD: Où lE REGARD NE PORTE PAS... T2, de Georges ABOLiN &...
Le plaisir graphique est toujours là : Olivier Pont continue de développer ses portraits ronds en y cassant les lignes au bel angle. Une étrange justesse de l’imperfection humaine. Couleurs vives, déc...
TOP