NI RIC NI RÉPUBLIQUE NI RÉCUPÉRATION



Nous ne voulons plus d'illusions démocratiques qui permettent de faire passer une dictature économique. Nous voulons reprendre le pouvoir sur nos conditions d'existence.

Rendre le pouvoir au peuple c'est donner tout le pouvoir aux assemblées de la population, réaliser une auto-organisation égalitaire, par la base à tout les niveaux, sans parti ni représentant, où les mandataires temporaires sont révocables à tout moment.

Nous ne voulons pas gérer le désastre d'un système mortifère, imposé et indiscutable qui accentue sans cesse des inégalités insupportables. Nous ne tolérons plus le droit divin qu'une petite minorité d'accapareurs de richesses s'est donnée en usurpant tous les pouvoirs par l'instauration d'un système économique, qui grâce à ses serviteurs bureaucratiques et son État policier, impose sa tyrannie à une population asservie.

Nous ne nous laisserons pas berner d'illusions soi-disant démocratiques où la liberté se restreint aux choix de ses maîtres, au choix de la forme de son esclavage, où l'égalité n'est plus qu'une escroquerie bureaucratique.

Nous refusons les référendums parcellaires et les nouvelles républiques bourgeoises, illusions politicardes qui n'ont d'autre but que celui de nous faire accepter notre exploitation par le travail et notre aliénation par la consommation. C'est notre existence qu'on nous vole, notre vie qui nous échappe au profit de représentations marchandisées.

Nous ne voulons pas le pouvoir, mais seulement pouvoir vivre dans la liberté et l'égalité générale, et non pas survivre dans une servitude misérable. Gilets jaunes ou prolétaires, reversons ce système inhumain par une révolution de tous les moments en tout lieu.

Terriens révoltés
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code