"Tous individus et organes de la société"

par
Au 8ème alinéa du préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, l'Assemblée Générale des Nations Unies incite " tous individus et organes de la société " à prendre, par l'enseignement et l'éducation, des mesures progressives pour que les droits et libertés énoncés trouvent leur application.

Le symbole

Se reconnaître, se déclarer " citoyen du monde " constitue une réponse exacte à cette incitation. La citoyenneté mondiale n'est donc pas une position d'attente, mais une prise de responsabilité relativement à l'application effective de cette déclaration " universelle ".

Cette citoyenneté mondiale, volontaire, concerne des individus qui se reconnaissent personnellement " citoyens du monde ", mais aussi tous les organes de la société, tels que les territoires et les organisations (associations, coopératives, etc.).

Les formules d'adhésion à cette citoyenneté sont diverses. La plus simple concerne les individus qui demandent à être enregistrés comme citoyens du monde. La carte d'identité de Citoyen du Monde se comprend comme le symbole et le rappel de cet enregistrement.

Les organisations sont invitées à signer une charte de fraternité, dite aussi " charte de Mulhouse ".

Quant aux territoires, il est proposé à la signature des responsables (élus ou non) une charte de mondialisation. Il est dès lors de la responsabilité des conseils de territoire d'informer la population, autant les habitants que les gens de passage, par des symboles adaptés qui peuvent être une information ou un diplôme affiché dans un lieu accessible au public, un panneau à l'entrée des agglomérations comme à Lissac (Corrèze) ou Lussac-les-Châteaux (Vienne), un monument comme à Mississauga (Ontario, Canada) ou Lutterbach (Haut-Rhin) ; ou encore un arbre de l'unité mondiale comme ceux plantés à Kohé, Bè et Ahépè (Togo), à Eben-Ezer (Liège, Belgique)…

Ce sont là des moyens de sensibilisation et d'information, des symboles pour rappeler l'adhésion et l'engagement.


Les liens

On n'est pas " citoyen du monde " tout seul, en position d'attente. Se déclarer " citoyen du monde " c'est aussi s'engager dans la création de liens entre citoyens, entre organisations, entre territoires. Pour faciliter cette mise en relations le Registre des Citoyens du Monde a créé plusieurs forums (sur Internet). Parallèlement, le site " citoyensdumonde.fr " reflète l'activité ou l'actualité qui proviennent des citoyens, organisations et territoires.

Une particularité concerne les Territoires citoyens du monde. En effet, après le vote des élus qui engagent leur territoire et les citoyens dans une démarche de fraternité et de paix, il appartient aux citoyens de rendre celle-ci durable et effective. C'est pourquoi, depuis maintenant une dizaine d'années, il est demandé qu'il y ait dans chaque territoire citoyen du monde au moins une personne responsable de ces liens avec les autres territoires et au sein du Conseil des Territoires citoyens du monde.

Et donc si vous habitez dans un de ces Territoires citoyens du monde et que rien ne s'y passe, ne cherchez pas la balle ailleurs. Elle est dans votre camp. A vous de jouer.

Daniel Durand
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code