Un autre monde est possible: la Société de l’Accord

Les mouvements politiques, notamment d’extrême gauche et écologistes, affirment qu'”un autre monde est possible”, qui serait différent de la société actuelle, avec ses inégalités énormes et son suicide climatique collectif.

Toutefois, ces mouvements politiques n’ont généralement pas réussi à décrire ce que serait une telle société alternative. Au besoin, ils décrivent quelques expériences déconnectées et partielles. Ce n’est pas suffisant, car ce qu’il faut, c’est relier ces expériences partielles les unes aux autres.

Cet échec a considérablement affaibli leur capacité à convaincre les gens de s’engager dans le type de changement radical qu’ils soutiennent. Il est normal et sain d’hésiter quand on sait ce qu’on perd (le confort du monde connu, même si son avenir est sombre), et qu’on ne sait pas ce qu’on peut gagner (parce que personne ne peut décrire concrètement à quoi cela ressemblerait).

Afin d’éviter ce piège de la peur (légitime) que j’ai décrit ci-dessus, j’ai fait l’effort de décrire, assez complètement et avec quelques détails, ce à quoi pourrait ressembler une société heureuse et durable pour 2050 et au-delà, avec la perspective de faire durer indéfiniment la civilisation humaine. Je l’ai appelée la Société de l’Accord, parce qu’elle identifie les deux questions clés à résoudre comme : (1) se mettre d’accord entre les humains et (2) être en accord avec nous-mêmes et avec notre environnement, en s’alignant sur l’état de l’art scientifique concernant les lois du bien-être humain et de la nature.

C'est ma manière de décrire comment "changer le système, pas le climat".

Je l’ai décrite à l’aide d’une carte cognitive, afin de faciliter la navigation entre tous ses aspects, et de garder une vue d’ensemble facile. Vous pouvez la trouver ici: https://framindmap.org/c/maps/672966/public

La Coopérative CosmoPolitique ( https://www.cosmopoliticalcoop.site/fr ) que je soutiens vise des transformations radicales de la société, vers (1) la durabilité environnementale, (2) la justice sociale et (3) la démocratie paneuropéenne, dans une Stratégie 30-40-50 vers cette Société de l’Accord.

Je présente la Société de l’Accord à Lille, lors d’un atelier participatif de découverte, le 04 juin 2019, dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable. Je serais heureux de vous y retrouver ! Le site d’inscription présentant tous les détails de cet événement est ici : https://frama.link/dZqEo3Sn
Eric "Camille" Alkaest
De ce que j'ai lu (framindmap et page d'accueil du site cosmopoliticalparty.org), cette "Société de l'accord" ne remet aucunement en question la propriété privée des moyens de production et encore moins ne propose l'abolition de cette propriété.
Or cette appropriation privée est à l'origine ...
Myiette
Ahhh, un grand merci Eric, d'avoir fait ce travail de lecture!
Sergio Arbarviro
Dans la Société de l'Accord:
* les moyens de production sont gérés par des conseils démocratiques comprenant des représentants de toutes les parties prenantes, dont les voix dépendent de la durée d'engagement avec ledit moyen de production: plus l'engagement est long, plus la voix est prépon...
Sergio Arbarviro
Merci Éric d'avoir pris le temps de regarder, et à Myiette de ton intérêt. Une manière d'approfondir la discussion serait, si vous le souhaitez, de participer à l'atelier participatif de découverte de la Société de l'Accord mardi prochain 4 juin 2019 à 19h00 au Muutalab de Lille.
Je serais ...
Myiette
Merci pour l'invit'Smile
Mais Lille, ça me fait un peu loin malheureusement Wink
Sergio Arbarviro
Dommage ! Je peux aussi faire des présentations ailleurs sur la métropole lilloise - à condition que ce soit proche du métro. Qu'en penses-tu ?
Myiette
Ça reste trop loin de chez moi malheureusement Smile
Eric "Camille" Alkaest
Lille est aux antipodes pour moi Happy. L'appropriation par l’État est vide d'émancipation : Il ne s'agit que de transférer à l’État propriété et exploitation, on l'a bien vu pendant 70 et quelques années dans les pays de l'est de l'Europe et ça continue à Cuba.
Déniant tout pouvoir de repr...
Sergio Arbarviro
Je te remercie de ton commentaire et de tes références ! Dans la Société de l'Accord, l'État est profondément démocratique, donc révocable, mais pas seulement. L'initiative des politiques publiques, puis leur amendement et leur hiérarchisation par ordre de priorité, sont ouverts à tou(te)...
Robles Rodolphe
Je vais prendre le temps de lire mieux la carte, cela me rappelle un peu les idées du Parti Pirate, mais je me trompe peut-être...
Robles Rodolphe
C'est un peu rude à lire le framindpad, parfois les notes sont coupées...
Sergio Arbarviro
Bonsoir, Si tu le souhaites, je peux générer un document au format texte: c'est moins interactif pour la navigation, mais tout le texte est plus facilement accessible. Cela te serait-il utile ?
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code