Est ce que la démocratie est en danger ?

Est ce que la démocratie est en danger ? Est ce que la démocratie est en danger ?

On peut se poser la question lorsque l'on voit une assemblée remplie par une majorité de députés obéissants plus à leur parti qu'à leurs électeurs. Il est légitime de s'interroger sur l'avenir de la démocratie après les 49-3 de Hollande (avec Macron au gouvernement) et les ordonnances d'Emmanuel-Pensée complexe-Macron. On peut s'inquiéter de voir un président vouloir imposer de nouvelles limites aux possibilités d'amendement.

Mais tout cela n'est pas le plus inquiétant :


"Gilets Jaunes, acte XI"by O.Ortelpa is licensed under CC BY 2.0



"Le 29 juillet sur BFM TV, le porte-parole de LREM, Aurore Bergé, a [très justement] dénoncé un «climat malsain et nauséabond» entraînant la «peur». «On n’a pas le droit en République, en démocratie, de chercher à me faire peur et à faire changer mon vote ou mes décisions par la peur», a-t-elle ajouté."(1)

Plus récemment, dans une tribune publiée sur le site de france-info, plusieurs élus de la majorité allaient plus loin en déclarant :

"Nous sommes en train de nous habituer à l'intolérable"

Nous ne pouvons que leur donner raison ! Il est grand temps que les manifestant.es pacifiques n'aient plus à faire face à des CRS surentraînées et à des BACeux malheureusement sous-entraînées mais munis des mêmes armements réputés non-létaux ! Les violences policières et la répression des opposants politiques ne doivent pas être tolérées sur le territoire de la République ! Il est honteux que l'envoi de policiers soient la seule réponse de nos élu.es !

Ah on me dit dans l'oreillette que ni la porte-parole de LREM, ni la tribune ne parle de ce sujet ; la menace pesant sur la démocratie serait constituée de peinture sur les murs et de fumier sur le sol…


"Paris"by Adriano Lima is licensed under CC BY-NC-SA 2.0



Double-standard, vous connaissez ? Dans le cas présent, c'est le fait de trouver légitime de faire tabasser des citoyennes usant de leur droit de manifester et ensuite de se plaindre quand les dits citoyennes répondent à la violence par de la violence.

Depuis des mois, chaque samedi, les lacrymogènes pleuvent, sur des poussettes, des vieilles dames et de temps en temps sur un black block (on a beau être mauvais, on ne peut pas tout rater). Depuis des mois les matraques chauffent, les robocops s'épuisent à mater du gueux pour maintenir l'ordre établi et là, maintenant que les gueux se rebellent physiquement, les gens de pouvoir pleurent contre « l'intolérable ».

Pour eulles, il est intolérable que la violence ne soit plus un monopole d'état. Pour eulles, il est intolérable qu'un retour de bâton soit possible. Pour eulles, il est intolérable que les cibles de la violence ce soient eulles...


(1) https://francais.rt.com/france/64658-permanences-l...
Audfray
Comment un petit homme peut tout détruire ? Comment a-t-il été élevé, éduqué ? https://www.youtube.com/watch?time_continue=253&v=...
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code