Rendu du procès en appel pour les 3+4

par
Rendu du procès en appel pour les 3+4 Tous Migrants :

Nouvel épisode du procès politique des 3+4 de Briançon, avec la décision très attendue de la Cour d'appel de Grenoble. La justice respectera-t-elle le principe fondamental de la hiérarchie des normes, en faisant prévaloir le principe constitutionnel de fraternité et le droit fondamental de manifester ? S'alignera-t-elle derrière la "loi du plus fort", celle d'un gouvernement qui bafoue les droits des personnes exilées et qui utilise les dictateurs, les milices, le désert, la mer, la montagne et ses forces de l'ordre pour repousser les personnes exilées en les faisant passer pour des indésirables, dans le sillage du gouvernement Daladier à l'origine du décret-loi du 2 mai 1938 qui pénalise "Tout individu qui par aide directe ou indirecte aura facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d'un étranger", délit de la honte toujours en vigueur et en vertu duquel 32 personnes ont été ou sont encore poursuivies dans le Briançonnais, dont les 3+4 ? Saura-t-elle, également, ne pas accorder foi par principe à la parole de personnes vêtues d'un uniforme quand cette parole est contredite par celle d'autres personnes ordinaires ? Saura-t-elle, enfin, face à la dérive autoritaire de l'Etat, trouver le courage de préserver l'indépendance de la justice ? Réponse jeudi 9 septembre.
Code Captcha
-->
Recharger le code
Saisir le code