Rassemblement familial et convivial Paris18, 18h devant la mairie du 18e j.joffrin

Rassemblement familial et convivial Paris18, 18h devant la mairie du 18e j.joffrin

Heure
Lundi, 15 Juin 2015 18:00 - 19:00
Lieu
Paris 18
France
Créé par
Rassemblement familial et convivial ce soir, paris 18 à 18h devant la mairie du 18e j.joffrin

Stop Carrouf ds l'18, Texte d'origine :
Collectif Stop Carrefour (Paris 18e) lundi 15 juin, 18h Le collectif « Stop Carrefour – Le quartier aux Habitants » appelle à un rassemblement familial et convivial, devant la mairie du 18e arr. de Paris (métro Jules Joffrin, ligne 12), afin de dénoncer un déni de démocratie flagrant et de montrer qu'ils sont plus que jamais déterminés à faire entendre la voix des habitants du quartier à « leurs représentants ». Depuis le mois d’octobre 2014, plus de 1000 habitants du 18e arr. ont manifesté leur opposition à l’ouverture d’un supermarché Carrefour dans les anciens locaux de la Caisse primaire d’assurance maladie, 17 bd Ornano, en signant une pétition diffusée par le collectif « Stop Carrefour - Le quartier aux habitants », qui s’est constitué pour l’occasion. Les signataires ont par la même occasion exprimé leurs souhaits concernant ce local inutilement destiné à un supermarché, et de cette consultation citoyenne est né un projet alternatif ambitieux qui répond réellement aux attentes des premiers concernés : les habitants du quartier (https://idee.paris.fr/maison-de-quartier-autogeree , http://stopcarrefour18.wesign.it/fr , https://quartierauxhabitants.wordpress.com/ ). Le 30 avril, cette pétition a été adressée au Maire ainsi qu’aux élus du 18e dans le cadre des articles 32 (Droit à l’examen des pétitions) et 33 (Communication de la réponse) du règlement intérieur de la mairie du 18e. Ce dispositif n’a encore jamais été utilisé dans cette mairie et semblait pouvoir permettre l’ouverture d’un dialogue entre les citoyens et les élus, véritable objet de notre mobilisation. La semaine dernière, il a finalement été notifié qu’il n’avait « pas été possible de vérifier les critères requis pour une inscription formelle de la question à l’ordre du jour du conseil d’arrondissement », sous prétexte que l’âge des signataires, qui doivent avoir plus de 16 ans, et leur lieu d’habitation ou de travail qui doit se trouver dans le 18e, n’étaient pas renseignés. La pétition est ainsi invalidée par la mairie. Le maire a cependant fait savoir qu’il ferait une déclaration, à laquelle nous ne pourrons pas réagir, sur notre sujet. Ayant recueilli en personne une très grande partie de ces signatures (bien plus que le minimum demandé de 500), chaque dimanche matin depuis le mois d’octobre, sur le marché Ornano devant le chantier, les membres du collectif savent que les signataires habitent ou travaillent dans le 18e et ont plus de 16 ans. Mais au-delà de ce fait, le seul critère déclaratif réellement vérifiable pour une pétition étant un numéro de carte d’identité, et celui-ci n’étant pas exigé, il apparaît de façon évidente que la mairie refuse de débattre d’une question de fond (l’omniprésence des supermarchés) en s’arrêtant à des questions de forme, et persiste ainsi à considérer que l’avis des citoyennes et des citoyens n’a pas d’importance. Nous voulons rappeler aux élus que les citoyen-ne-s ne sont pas « des enfants par défaut jusqu’à preuve du contraire » (moins de 16 ans) et que la démocratie n’est pas un mot vide de sens ! Nous appelons donc à un rassemblement massif où nous devrons être le plus nombreux possible, et nous comptons sur vous tou-te-s pour vous joindre à nous, avec vos amis, réseaux, familles, voisins et collègues, et toute personne ou structure qui considère la démocratie comme non négociable et entend le faire savoir. N’hésitez donc pas à diffuser cet appel. Vous pourrez y signer la pétition, nous discuterons bien entendu de démocratie, de la grande distribution et d’alimentation saine, et de tout sujet de société lié à ceux-là. Nous demanderons ainsi par notre présence, dans la bonne humeur et la convivialité, la simple ouverture d’un dialogue. Merci à celles et ceux qui nous soutiennent déjà, et merci d’avance à celles et ceux qui nous rejoindront. « Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens réfléchis et engagés peut changer le monde. En fait, il en a toujours été ainsi. » Margaret Mead (Anthropologue) Cedric, pour le collectif « Stop Carrefour – Le quartier aux habitants » et membre du collectif citoyen les Engraineurs