rassemblons nos idées

            Aujourd 'hui nous savons ce qui se passe autour de nous !


          La terre est malade, le climat est dangeureusement desequilibré ! le mensonge, l'avidité et la soif de pouvoir de l'homme tue des millions d'etres humain chaque jour !


Nous sommes tous indignés ! et degoutés du monde dans lequel on vit !


   Mais pensons a ce qu'on pourrait faire ! comment metre notre piere a l'edifice ! afin de changer ça, ou de se preparer a ce qui nous attend ou ce que nos enfants auront a affronter !il est temps de se rassembler et d'echanger !


malou a dit...

ou ce que nos enfants auront a affronter !il est temps de se rassembler et d'echanger


J'adore le "Nos" enfants.. Ceux des autres qui ne sont pas "nos" enfants, qu'ils crèvent?
Oups !
Licioula a dit...



J'adore le "Nos" enfants.. Ceux des autres qui ne sont pas "nos" enfants, qu'ils crèvent?
Oups !



pour moi tous les enfants du monde sont nos enfants !!!! les enfants de la terre !!! ta réflexion manque de profondeur d'esprit !!
malou a dit...




pour moi tous les enfants du monde sont nos enfants !!!! les enfants de la terre !!! ta réflexion manque de profondeur d'esprit !!


Alors pourquoi ne pas dire "Les enfants", dans "Nos enfants" il y a un côté "Famille", ou autre "Propriétaire" qui me gêne..

Je me mets simplement à la place de ceux et celles qui n'ont pas d'enfants...

Quand à la "profondeur d'esprit"... Mouais... allez, j'en mets une couche:


Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil Gibran, Le prophète
Licioula a dit...

j'entend bien tes pensées ! et l'idée de se texte ne m'est pas indiférente !j'y adere totalement ! peut etre me suis je mal exprimé ! Ce texte met en avant le raport parent enfant soit progeniture ! mais au dela nous sommes tous des enfants de la terre ! au rythme ou va le monde que va t on laissé aux generations futures !! pas besoin d'etre parent sois meme pour s'en preoccuper !

Alors pourquoi ne pas dire "Les enfants", dans "Nos enfants" il y a un côté "Famille", ou autre "Propriétaire" qui me gêne..

Je me mets simplement à la place de ceux et celles qui n'ont pas d'enfants...

Quand à la "profondeur d'esprit"... Mouais... allez, j'en mets une couche:


Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil Gibran, Le prophète

Il existe des alternatives.

Les limites du système actuel sont souvent mal comprises. On s'intéresse plus aux conséquences qu'au causes, comme l'explique assez bien etienne pɹɐnoɥɔ (http://www.youtube.com/watch?v=TLjq25_ayWM)

En effet au delà du champ économique, nous faisons la grave erreur "d'élire" des maîtres, sur lesquels nous n'avons aucun pouvoir, et qui ne peuvent se faire élire sans être financés par ceux dont les intérêts sont diamétralement opposés à ceux des populations.
Alors déjà, il y a cette base: revoir les constitutions. Remettre en question le financement des partis, instaurer un système décentralisé avec de très forts contre pouvoirs populaires, la plus participative, voire horizontale, possible, et puis avec une vraie séparation des pouvoirs et la prise en compte de 2 grands pouvoirs supplémentaires: les mass-médias et la gestion de la monnaie.
Enfin ce sont de grands mots et une constitution se travaille dans les détails.

Les alternatives constitutionnelles, ou économiques, ou agricoles, ou pour l'éducation, la santé, l'énergie, etc.. sont NOMBREUSES.
Des intellectuels, experts et spécialistes indépendants et incroyablement sérieux et innovants de tous les domaines pullulent sur la planète, sans pour autant que nous ayons accès à leurs découvertes, et sans qu'eux n'aient accès au financement de leurs recherches ou à la communication sur leur découvertes.
Quelques uns percent les mailles comme Chomsky, Lordon, etc.. mais qui connait aujourd'hui Claude bourguignon, Rima Laibow, Annie Lacroix-Riz, Roberto Viciano Pastor, Gernez, etc..
(Dès qu'un spécialiste obtient des conclusions contraires aux intérêts économiques des puissants, c'est à dire au bénéfice des peuples, on le fait taire et on coupe ses vivres, voilà le problème).

Au delà des alternatives concrètes qui existent et méritent d'être développées ici, on me dira alors: oui d'accord mais comment les appliquer puisque cela va à l'encontre des intérêts de ceux qui dirigent aujourd'hui ?

Là encore, la réponse existe bel et bien.
Elle se cache dans un nouveau champ disciplinaire appelé l'Intelligence Collective.
De ce champ découlent de nouvelles méthodologies de travail (holacratie, théorie du U, GTD...) et de hosting (forum ouvert, world cafe...)
La mise en application de telles méthodologies nous permettent de rendre chaque jour plus réel un nouvel idéal: l'horizontalité.

Cet idéal est déjà représenté dans des mouvements de contestation: résistance en colombie, indignés, Occupy Wall Street, révolte tunisienne d'avant le 14 janvier 2011...

Bien qu'aucune de ces méthodologies ne soient encore suffisamment développées en soi, j'ai personnellement développé un nouveau modèle, notamment grâce aux spécialistes avec qui j'ai eu la chance de travailler. C'est un dérivé d'holacratie mais avec un système décentralisé où chaque groupe est souverain, tout en permettant d'éviter toute déperdition d'énergie: une organisation interne idéale sans exploitation, sans appropriation, évolutive, plus efficace, etc...
Je suis encore en train de l'expérimenter avec les groupes de travail ici en Tunisie pour développer un vrai mouvement social horizontal, à l'image de la révolte qui a eu lieu ici pour aboutir au 14 janvier 2011 mais qui fût en quelque sorte sans lendemain (bien que les acquis obtenu nous permettent aujourd'hui de faire le travail que je décris)

En conclusion,

L'alternative de mon point de vue est aisée à mener à condition d'avoir le pouvoir de la mettre en place: un système avec un idéal d'horizontalité (ce qui est complètement différent de toute alternative proposée avant dans le monde), évolutif, travaillé avec l'émergence de la meilleure intelligence collective avec des experts indépendants et une représentativité d'un ensemble d'acteur de la société civile.

La mise en place de cette alternative doit se faire grâce à la mise en place d'un vaste réseau horizontal avec un "Nous" Fort et clair, basé sur sa raison d'être, écrite ensembles, un cadre de travail clair et horizontal, et une vision stratégique commune (complètement différent des anciennes visions stratégiques court/moyen/long).
C'est un travail difficile qui s'opère sur un moyen/long terme mais qui nécessite un maximum d'engagement dès aujourd'hui afin d'expérimenter et d'améliorer ces systèmes en notre sein (les partisans de la rupture), afin d'imaginer le meilleur système pour les Etats et les réseaux d'Etats.

Merci pour cette lecture.
Ma très courte et très longue contribution:
http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre38523.htm...
Pièces jointes
"L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même." Voltaire Wink
"L'avenir ce n'est pas ce qui va arriver, c'est ce que nous allons faire" (Gaston Bachelard)
Profil Facebook: https://www.facebook.com/nicolas.poitier
Moi j'adore surtout le ""

(c'est ballot hein! )
Pour moi la solution c'est :
Régulation des richesses simplifiée.
On enlève tout : chomage, rsa, retraites, secu, aide au logement et on garde que trois choses :
TVA, revenu de base (citoyen ou universel) et salaires.
= Gestion plus simple, plus claire, égalitaire (tout le monde à droit au Revenu de base, meme les riches et rentiers)
Ce revenu permet de vivre dans un standard de commodité (et non survie) et l'appoint permet meme de pouvoir entreprendre un projet grace au credit pour tous.
Ensuite, le travail est là pour gagner plus, si on le souhaite, ou si on s'ennuie à rien faire et qu'on veut du superflux ou la pointe de la techno pour epater nos voisins.
Parce que le standard c'est bien mais défois on a des rêves plus fous. En mettant la main à la pâte, on fait avancer l'évolution, on contribue à l'amélioration du standard et du superflux = ainsi tout le monde en profite.
La gestion du bien commun standard serait faite par l'etat, le superflux par le privé.
Dans le pire des cas : Si tout à coup tout le monde fesait un mois de greve, l'economie se fige mais ne s'ecroule pas, les machines continuent à fonctionner et à fournir le standard. C'est simplement que le standard n'evolue plus durant ce temps là, et le superflux non plus.

Je vous invite à regarder le documentaire sur le revenu de base. Il permet aussi de faire de grosses economies par rapport à notre systeme actuel qui coute bien trop cher et qui necessite une croissance eternellement positive et donc toujours plus d'enfants pour eponger nos dettes.

edit : L'impot resterait et il serait variable par tranches. Plus le revenu total de la TVA est elevé, moins on paye d'impot, en gros, moins on conssomme, plus on paye d'impots. On oblige ainsi le citoyen à ne pas "économiser" trop et a dépenser son revenu afin de ne pas bloquer l'economie.
Licioula a dit...



J'adore le "Nos" enfants.. Ceux des autres qui ne sont pas "nos" enfants, qu'ils crèvent?
Oups !

Nos enfants ce sont les tiens, les miens et ceux des autres...
Prends un ex... Si tu parles avec ton voisin et que tu dises "nos enfants se sont bien amusés cet après-midi...." tu parles bien des siens et des tiens Smile
Gabrielle. L a dit...


Nos enfants ce sont les tiens, les miens et ceux des autres...
Prends un ex... Si tu parles avec ton voisin et que tu dises "nos enfants se sont bien amusés cet après-midi...." tu parles bien des siens et des tiens Smile

Et si tu n'en as pas.. tu dis quoi? Smile
Mais Licioulaaaa!
Nous sommes la teerrrre
Nos enfants sont les enfants de la terre,
Les enfants de la terre sont nos enfants!
Récriminer n'est pas proposer
Sinon, ce qui serait bien, c'est de faire un récap et une synthese, non?
Dans un pad?

Entre les choses qu'on peut faire directement sois-même et celles qu'on peut chercher à obtenir pour faciliter l'accès, il y'aura déjà deux listes différentes.

on avait commencé à réfléchir sur le mur avec Eric à l'élaboration d'un manifeste sur lequel faire converger les différentes luttes... je cherche à le retrouver pour le coller là...
Récriminer n'est pas proposer
Séparation du medef et de l'état!
Pièces jointes
Récriminer n'est pas proposer
Bonsoir,

Je viens d'emménager à Moirans en Montagne pays de l'enfant Smile le maire cherche à faire vivre sa ville et enrichir les commerces et services.

J'habite dans la forêt avec 3 he de bois et taillis et 1he de prairie.
La fôret j'ai l'impression suffoque et a besoin d'un entretien et d'une diversité je pense qu'il faut se rassembler et proposer des solutions, créons des villes pilotes ?

Tous ne sont pas corrompu et insensible Wink

Je vais investir dans 2 alpagas pour nettoyer toutes ces ronces et lierres. Je teste j'essaie et bienvenu à qui veut ?

J'ai aussi lancer un appel à projet et fond toutes participation est la bienvenue Smile

Belle soirée
Pièces jointes