Proposer une émission

Pas prioritaire mais ça peut rentrer dans la comm aussi

Je pense qu'il y a moyen de lancer la criée publique, pas l'émission en elle-même mais en faire parler, étant donné que la matière c'est les autres qui la donnent.

Genre lancement d'une criée publique dans tant de temps...envoyer vos blabla à l'adresse patatta.

De même si au début ça prend pas trop, pas beaucoup de messages, cela peut venir de nous.
Et il n'y a aucune raison que cela viennent pas de nous d'ailleurs.

Qui serais op, déjà, pour prêter sa voix ?
Salut à toutes et tous.

Je vous écrit de la part du collectif Geronimo. Personnellement je fais partie du groupe gilet jaune de la maison du peuple de Saint-Nazaire qui participe dans le 44 à des luttes diverses (démocratie directe, précarité, auto-gestion, réquisition de bâtiment...) et s'est organisé avec le groupe Geronimo au sein de la Maison du peuple 2 en 2020. Actuellement nous participons avec l'équipe de Geronimo a un collectif unitaire d'urgence sociale regroupant associations, organisations politiques et syndicales pour le droit au logement et contre la précarité. Ce collectif s'est formé après l'expulsion d'un bâtiment occupé par les Geronimo le 7 janvier 2021 et la chasse que les forces de l'ordre mènent contre elles, eux et de nombreuses autres personnes précaires sur Saint-Nazaire (contrôle, amende, expulsion des tentes...).

Nous avons réfléchis plusieurs fois à comment donner la parole aux personnes les plus précaires qui ont été hébergées dans les bâtiments que nous occupions et avons choisi de réaliser des portraits témoignages sonores de personnes précaires sur Saint-nazaire et alentours fin 2020. Aujourd'hui au nombre de 10, chacun d'une durée variant entre 5 et 10 minutes, ils son diffusés dans le cadre d'un projet nommé Nemesis et publié sur la page facebook du collectif Geronimo.

Vous nous avez joint pour savoir s'il était possible de diffuser ces portraits. Nous pensons qu'il est intéressant de les diffuser largement. J'ai cherché un peu sur the change book et radiolutte, je n'ai pas trouvé comment poster des contenus audio, peut-être doit on les envoyer à une personne qui se chargera de les programmer, ce serait sans doute plus simple. Je n'ai pas trouvé de possibilité de podcast, est ce que cela veut dire que les émissions ne sont pas réécoutables sur demande?

J'aurai pas mal de questions, je ne sais pas si on peut se contacter avec quelqu'un.e par téléphone, ça irait peut être plus vite.

En attendant vos réponses

bonne journée

Salut à toutes et tous.

Je vous écrit de la part du collectif Geronimo. Personnellement je fais partie du groupe gilet jaune de la maison du peuple de Saint-Nazaire qui participe dans le 44 à des luttes diverses (démocratie directe, précarité, auto-gestion, réquisition de bâtiment...) et s'est organisé avec le groupe Geronimo au sein de la Maison du peuple 2 en 2020. Actuellement nous participons avec l'équipe de Geronimo a un collectif unitaire d'urgence sociale regroupant associations, organisations politiques et syndicales pour le droit au logement et contre la précarité. Ce collectif s'est formé après l'expulsion d'un bâtiment occupé par les Geronimo le 7 janvier 2021 et la chasse que les forces de l'ordre mènent contre elles, eux et de nombreuses autres personnes précaires sur Saint-Nazaire (contrôle, amende, expulsion des tentes...).

Nous avons réfléchis plusieurs fois à comment donner la parole aux personnes les plus précaires qui ont été hébergées dans les bâtiments que nous occupions et avons choisi de réaliser des portraits témoignages sonores de personnes précaires sur Saint-nazaire et alentours fin 2020. Aujourd'hui au nombre de 10, chacun d'une durée variant entre 5 et 10 minutes, ils son diffusés dans le cadre d'un projet nommé Nemesis et publié sur la page facebook du collectif Geronimo.

Vous nous avez joint pour savoir s'il était possible de diffuser ces portraits. Nous pensons qu'il est intéressant de les diffuser largement. J'ai cherché un peu sur the change book et radiolutte, je n'ai pas trouvé comment poster des contenus audio, peut-être doit on les envoyer à une personne qui se chargera de les programmer, ce serait sans doute plus simple. Je n'ai pas trouvé de possibilité de podcast, est ce que cela veut dire que les émissions ne sont pas réécoutables sur demande?

J'aurai pas mal de questions, je ne sais pas si on peut se contacter avec quelqu'un.e par téléphone, ça irait peut être plus vite.

En attendant vos réponses

bonne journée


Tcb comme radiolutte, c'est tout à fait l'endroit,
quel créneau horaire souhaiterais-tu pour la diff? et quelle fréquence?
S'il y a d'autres choses que vous aimeriez faire sur la radio, c'est open, il y a aussi la possibilité de faire du direct via l'appli mobile Cool Mic (on a assez peu expérimenté ça, à part pour intervenir en cas de bug, pour annoncer et relancer une émission, mais du coup c'est à tester)
[i]Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer[/i]
Voilà donc on a calé les créneaux, et "Geronimo" a programmé le premier portrait ce jeudi à 18h,
Les deux autres créneaux à remplir sont les lundi et samedi de 18h00 à 18h10

Salut à toutes et tous.

Je vous écrit de la part du collectif Geronimo. Personnellement je fais partie du groupe gilet jaune de la maison du peuple de Saint-Nazaire qui participe dans le 44 à des luttes diverses (démocratie directe, précarité, auto-gestion, réquisition de bâtiment...) et s'est organisé avec le groupe Geronimo au sein de la Maison du peuple 2 en 2020. Actuellement nous participons avec l'équipe de Geronimo a un collectif unitaire d'urgence sociale regroupant associations, organisations politiques et syndicales pour le droit au logement et contre la précarité. Ce collectif s'est formé après l'expulsion d'un bâtiment occupé par les Geronimo le 7 janvier 2021 et la chasse que les forces de l'ordre mènent contre elles, eux et de nombreuses autres personnes précaires sur Saint-Nazaire (contrôle, amende, expulsion des tentes...).

Nous avons réfléchis plusieurs fois à comment donner la parole aux personnes les plus précaires qui ont été hébergées dans les bâtiments que nous occupions et avons choisi de réaliser des portraits témoignages sonores de personnes précaires sur Saint-nazaire et alentours fin 2020. Aujourd'hui au nombre de 10, chacun d'une durée variant entre 5 et 10 minutes, ils son diffusés dans le cadre d'un projet nommé Nemesis et publié sur la page facebook du collectif Geronimo.

Vous nous avez joint pour savoir s'il était possible de diffuser ces portraits. Nous pensons qu'il est intéressant de les diffuser largement. J'ai cherché un peu sur the change book et radiolutte, je n'ai pas trouvé comment poster des contenus audio, peut-être doit on les envoyer à une personne qui se chargera de les programmer, ce serait sans doute plus simple. Je n'ai pas trouvé de possibilité de podcast, est ce que cela veut dire que les émissions ne sont pas réécoutables sur demande?

J'aurai pas mal de questions, je ne sais pas si on peut se contacter avec quelqu'un.e par téléphone, ça irait peut être plus vite.

En attendant vos réponses

bonne journée
[i]Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer[/i]
Salut à tous,
J'ai une proposition à vous suggérer pour la radio.
Des amis qui font un énorme travail d'historiens depuis plusieurs années autour de la vie d'un anarchiste italien (qui a changé de nom pour Antonio Gimenez) qui les a poussé à creuser l'histoire de la révolution anarchiste de Barcelone avec le front de Durruti.
Ils ont éditer plusieurs ouvrages autour des "Giménologues" en rencontrant énormément de personnes qui ont connu Antonio Gimenez, fouillé dans les archives quand elles se sont ouvertes et ont participé à plusieurs événements, rencontres et débats autour de ce travail.
Ils ont enregistré un roman-feuilleton, dix heures d’émissions consacrées au récit d’Antoine Gimenez. Ce sont vingt épisodes d'une demi-heure chacune. C'est un super travail.
Alors, je leur ai demandé si nous pouvions retransmettre le feuilleton sur notre cher radio et ils sont tout à fait d'accord.
Qu'en pensez-vous ? Ce serait pas une bonne idée ?

Vous pouvez pour en savoir plus regardez ici: https://www.editionslibertalia.com/catalogue/ceux-...
si vous le désirez on retrouve les émissions en téléchargement sur ce lien Wink

Si vous êtes d'accord, sous quel format, une émission par semaine ? par jour ? quand ?
"Oserais-je exposer ici la plus grande, la plus importante, la plus utile<br />règle de toute l'éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en<br />perdre"_ ( Rousseau )
http://gimenologues.org/
Rodinux a dit...

Si vous êtes d'accord, sous quel format, une émission par semaine ? par jour ? quand ?

Ok pour moi. Diff une fois tous les 15j comme ça on tient une année.
Dan d'Auge a dit...


Ok pour moi. Diff une fois tous les 15j comme ça on tient une année.


Ok, je ne sais pas comment proposer à tous le choix de dates, créneau horaires à prendre... avec un sondage ? Est-ce que une fois tous les 15 jours avec une rediff ? Autre détail pas des moindres, les feuilletons n'ont pas tous exactement la même durée. Ça risque d'être un casse-tête à mettre en place...

Les Fils de la Nuit



  • 1 -Le 19 juillet 1936 - 28 minutes 36 secondes
  • 2 -Vers le front d’Aragon - 32 minutes 9 secondes
  • 3 - 22 minutes 37 secondes - La guerre et la révolution
  • 4 - 35 minutes 8 secondes - Le groupe des internationaux de la colonne Durruti
  • 5 - 22 minutes 53 secondes - Il n’y a pas d’hommes libres sans femmes libres
  • 6 - 34 minutes 8 secondes - Les milices anarchistes
  • 7 - 35 minutes 50 secondes - Un automne crucial
  • 8 - 28 minutes 2 secondes - La République sabote la guerre
  • 9 - 28 minutes 35 secondes - Perdiguera
  • 10 - 28 minutes 26 secondes - Barcelone, très loin du front
  • 11 - 36 minutes 33 secondes - La guerre dévore la révolution
  • 12 - 29 minutes 12 secondes - L’affaire Ruano
  • 13 - 32 minutes 2 secondes - La mort de Durruti
  • 14 - 37 minutes 46 secondes - La bataille de Barcelone
  • 15 - 32 minutes 44 secondes - La contre-révolution à l’œuvre
  • 16 - 33 minutes 5 secondes - La guerre industrielle
  • 17 - 32 minutes 36 secondes - L’attaque contre le communisme libertaire
  • 18 - 30 minutes 3 secondes - La perte de l’Aragon ou le commencement de la fin
  • 19 - 24 minutes 23 secondes - La démobilisation des volontaires étrangers
  • 20 - 28 minutes 17 secondes - Épilogue. Marseille 1974-1976
  • "Oserais-je exposer ici la plus grande, la plus importante, la plus utile<br />règle de toute l'éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en<br />perdre"_ ( Rousseau )
    Alors du coup, faut qu'on fasse des plages de 40 mn, et on pourra compléter avec un bloc intelligent de 20mn, qui sera coupé de toute façon à la fin de l'émission.

    Pour le choix du créneau, à mon avis, ça vaut pas le coup de se lancer dans une consultation à laquelle personne ne répondra, c'est pas comme si y'avait une effervescence telle que plusieurs personnes pouvaient convoiter en même temps les mêmes créneaux, vois ce qui te semble bien en fonction des plages dispo sur le long terme actuellement, non?

    Et puis quand on a un créneau de déterminé, on se programme une visite guidée pour mettre ça en place?



    Rodinux a dit...



    Ok, je ne sais pas comment proposer à tous le choix de dates, créneau horaires à prendre... avec un sondage ? Est-ce que une fois tous les 15 jours avec une rediff ? Autre détail pas des moindres, les feuilletons n'ont pas tous exactement la même durée. Ça risque d'être un casse-tête à mettre en place...

    Les Fils de la Nuit




  • 1 -Le 19 juillet 1936 - 28 minutes 36 secondes
  • 2 -Vers le front d’Aragon - 32 minutes 9 secondes
  • 3 - 22 minutes 37 secondes - La guerre et la révolution
  • 4 - 35 minutes 8 secondes - Le groupe des internationaux de la colonne Durruti
  • 5 - 22 minutes 53 secondes - Il n’y a pas d’hommes libres sans femmes libres
  • 6 - 34 minutes 8 secondes - Les milices anarchistes
  • 7 - 35 minutes 50 secondes - Un automne crucial
  • 8 - 28 minutes 2 secondes - La République sabote la guerre
  • 9 - 28 minutes 35 secondes - Perdiguera
  • 10 - 28 minutes 26 secondes - Barcelone, très loin du front
  • 11 - 36 minutes 33 secondes - La guerre dévore la révolution
  • 12 - 29 minutes 12 secondes - L’affaire Ruano
  • 13 - 32 minutes 2 secondes - La mort de Durruti
  • 14 - 37 minutes 46 secondes - La bataille de Barcelone
  • 15 - 32 minutes 44 secondes - La contre-révolution à l’œuvre
  • 16 - 33 minutes 5 secondes - La guerre industrielle
  • 17 - 32 minutes 36 secondes - L’attaque contre le communisme libertaire
  • 18 - 30 minutes 3 secondes - La perte de l’Aragon ou le commencement de la fin
  • 19 - 24 minutes 23 secondes - La démobilisation des volontaires étrangers
  • 20 - 28 minutes 17 secondes - Épilogue. Marseille 1974-1976
  • [i]Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer[/i]
    Rodinux a dit...

    Ok, je ne sais pas comment proposer à tous le choix de dates, créneau horaires à prendre... avec un sondage ? Est-ce que une fois tous les 15 jours avec une rediff ?

    Les Fils de la Nuit



    Une fois tous les 15j ça me semble bien et avec une rediff ok si bien sur il y a de la place. Après, faut-il vraiment faire un appel à consultation pour décidé d'un créneau, pas sur de mon point de vue. Si il y a des vétos, ils peuvent être exprimés dès à présent avec argumentation, non ?

    Pour le calibrage, soit on fait comme le propose Miyette et qui est peut être la chose la plus simple à faire, soit on recalibre pour faire une émission d'une heure autour d'un épisode x 20. Le titre pourrait être "lectures commentées - saison 1 - Les Fils de la nuits" si le contenu enregistré n'est qu'une lecture du texte :

    - générique de début
    - une présentation de l'ouvrage et du collectif qui a fait les enregistrements
    - une présentation de l'épisode
    - diffusion de l'épisode
    - un commentaire ou un jeu de questions/réponses ou autre chose
    - générique de fin

    Mais là, ça demanderai beaucoup plus de travail.
    Dan d'Auge a dit...

    Une fois tous les 15j ça me semble bien et avec une rediff ok si bien sur il y a de la place. Après, faut-il vraiment faire un appel à consultation pour décidé d'un créneau, pas sur de mon point de vue. Si il y a des vétos, ils peuvent être exprimés dès à présent avec argumentation, non ?

    Pour le calibrage, soit on fait comme le propose Miyette et qui est peut être la chose la plus simple à faire, soit on recalibre pour faire une émission d'une heure autour d'un épisode x 20. Le titre pourrait être "lectures commentées - saison 1 - Les Fils de la nuits" si le contenu enregistré n'est qu'une lecture du texte :

    - générique de début
    - une présentation de l'ouvrage et du collectif qui a fait les enregistrements
    - une présentation de l'épisode
    - diffusion de l'épisode
    - un commentaire ou un jeu de questions/réponses ou autre chose
    - générique de fin

    Mais là, ça demanderai beaucoup plus de travail.


    Salut,
    je vous invite à écouter les émissions, car elles sont déjà bien foutues, avec des présentations du collectif, de leur parcours, démarche, etc...
    Après l'idée de les recalibrer pour avoir une durée égale sur toutes les émissions, c'est une bonne piste, je veux bien m'y atteller et si besoin, je peux aussi demander aux giménologues (Myrtille et Vincent) de m'accorder des petites interview à cet effet, ce sont de bons amis...
    1 heure par contre c'est un peu long, Est-ce que 40 ou 45 mn par exemple ce serait suffisant ?
    Pardon, je n'avais pas vu la remarque de Miyette «Alors du coup, faut qu'on fasse des plages de 40 mn, et on pourra compléter avec un bloc intelligent de 20mn, qui sera coupé de toute façon à la fin de l'émission.»... Il faut que je comprenne ce que c'est un "bloc intelligent"
    En tous les cas je veux bien essayer de faire ce travail, avec ceux qui veulent bien m'aider...
    "Oserais-je exposer ici la plus grande, la plus importante, la plus utile<br />règle de toute l'éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en<br />perdre"_ ( Rousseau )
    Ben comme tu veux, mais faut voir les motivations à se lancer dans un tel chantier, non? Si c'est juste pour faire un format unique, ça me semble un peu démesuré. Si c'est pour faire des itw, qui auraient certainement leur intérêt propre, ça peut toujours se faire par la suite, de façon à ne pas se retrouver à reculer pour... Ne jamais sauter, c'est quand même toujours le risque à entreprendre trop ambitieux, non?


    Rodinux a dit...



    Salut,
    je vous invite à écouter les émissions, car elles sont déjà bien foutues, avec des présentations du collectif, de leur parcours, démarche, etc...
    Après l'idée de les recalibrer pour avoir une durée égale sur toutes les émissions, c'est une bonne piste, je veux bien m'y atteller et si besoin, je peux aussi demander aux giménologues (Myrtille et Vincent) de m'accorder des petites interview à cet effet, ce sont de bons amis...
    1 heure par contre c'est un peu long, Est-ce que 40 ou 45 mn par exemple ce serait suffisant ?
    En tous les cas je veux bien essayer de faire ce travail, avec ceux qui veulent bien m'aider...
    [i]Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer[/i]
    Miyette a dit...

    Ben comme tu veux, mais faut voir les motivations à se lancer dans un tel chantier, non? Si c'est juste pour faire un format unique, ça me semble un peu démesuré. Si c'est pour faire des itw, qui auraient certainement leur intérêt propre, ça peut toujours se faire par la suite, de façon à ne pas se retrouver à reculer pour... Ne jamais sauter, c'est quand même toujours le risque à entreprendre trop ambitieux, non?

    Sinon, plus simple, c'est de me cantonner à des versions de 40mn, en ajoutant une bande son qui peut être coupée et qui compléterait les trous plus ou moins grands suivant les émissions. J'imagine une bande son avec un fond musical et des petites citations courtes ou présentations courtes qui peuvent être coupées...
    "Oserais-je exposer ici la plus grande, la plus importante, la plus utile<br />règle de toute l'éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en<br />perdre"_ ( Rousseau )
    Qu'est-ce que tu entend par citation ?
    Je veux dire quel genre ?

    Sinon effectivement ce qui me parait le plus simple, oui c'est la plage de 40mn comblé par de la musique
    Rodinux a dit...


    Sinon, plus simple, c'est de me cantonner à des versions de 40mn, en ajoutant une bande son qui peut être coupée et qui compléterait les trous plus ou moins grands suivant les émissions. J'imagine une bande son avec un fond musical et des petites citations courtes ou présentations courtes qui peuvent être coupées...

    Oui, je le redis parce que je suis pas sure de m'être exprimée sans ambiguïté, je pense vraiment que le plus simple est de prendre les émissions telles qu'elles sont, les mettre dans une plage de 40mn, effectivement, et rajouter à chaque fois un bloc intelligent qui va générer les musiques au hasard (en fonction toute fois des critères qu'on choisira de lui indiquer).
    Si on a peur que la coupe soit pas tip top au bout, on peut rajouter une transition sur la playliste qui suit la plage de 40 mn, non?
    [i]Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer[/i]