[ARCHIVE Jek] - Communiqué de presse Jek

Affichage du message
*****
*** Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK - Communiqué Collectif JEK ***
*****





Pour le respect des besoins locaux des populations
pour la consultation et l'écoute des usagers et leur implication dans les décisions qui impactent leur vie,
pour le respect de leur voix par leurs élus
pour le maintien, dans le cadre de ce respect capital, des services publics de proximité,
Pour le respect du droit au libre choix de garde,
pour le respect du rythme naturel du petit enfant,
pour le respect, en accord avec le Cadre national pour l'accueil du jeune enfant, publié par le Ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes le 23 Mars 2017, de son besoin impérieux de contact avec la nature.
Signer la pétition !
pour le maintien du jardin d'enfants Jacques Kellner


... COMMUNIQUÉ ...

Par le JEK, collectif de parents du Jardin d'Enfants J.Kellner.

26 Juin 2017


La DFPE (Direction des familles et de la petite enfance) et la mairie du 17é ont décidé, sans concertation avec les habitants, parents et professionnelles, la fermeture pour travaux longue durée du jardin d’enfant J.Kellner.
Ce lieu d’accueil rare, comptant parmi les 5 jardins d’éveil de la capitale, offre pourtant une passerelle idéale entre la crèche et la maternelle. Il permet en effet de préparer les enfants, dans le respect de leur rythme propre, à l’autonomie exigée à l’école. Il est en parfait état de fonctionnement et rien ne justifie des travaux inutiles, exagérément longs et coûteux, impliquant l’éviction des enfants qu’il abrite et de ceux qui attendaient de pouvoir en profiter.
Situé au cœur d’une vingtaine de blocs Hlm, ce vaste espace vert plein-air et ses professionnelles de qualité représentent un trésor pour les habitants alentours qui, souvent mal informés de son accessibilité à tous en tant que Jardin d'enfants municipal, rêvent pourtant d’y grandir sereinement ou d’y voir gambader leurs enfants.
Nous, parents, grands parents, citoyens, dénonçons cette décision hors sol, annoncée au pied du mur et prise sans concertation aucune au mépris des populations concernées.
Outre le coût exorbitant des travaux envisagés, en tant que parents, citoyens et contribuables, nous sommes choqués du défaut total de communication de la mairie de Paris et du 17e et des services de la petite enfance à ce sujet pourtant crucial qu'est l'éducation.
Nous aimerions comprendre pourquoi une structure fonctionnelle dotée d'un vaste espace plein air d'exception, source d'équilibre et d'épanouissement pour nos enfants, doit devenir une énième crèche multi-accueil. Une refonte des structures existantes vers un management adapté et qualitatif dans les lieux réservés aux plus petits, et notamment les haltes-garderies dont l'accueil à la demande est la fonction première, permettraient au contraire de limiter les coûts et d'améliorer les conditions de travail des personnels.
Selon Mme Kuster, Maire du 17é, La mairie de paris serait également impliquée. De fait, tandis que cette opération relève de sa responsabilité en dernier ressort, elle reste sourde aux courriers du collectif JEK.

Aussi nous demandons :
Le positionnement d’urgence de la Mairie de Paris sur ce dossier,
Que le montant total des frais dévolus à ces travaux nous soient communiqués,
Que le nombre total d’enfants qu’ils devaient permettre d’accueillir nous soient communiqués,
Que, pour que ce libre choix de garde, que nous pensions pérenne, soit respecté, les travaux initialement prévus soient circonscrits aux seuls besoins du jardin d’enfants et à la seule période estivale,
Que, comme cela se fait en banlieue, les enfants en age de profiter pleinement des spécificités du jardin d'enfant soient systématiquement orientés vers lui afin de le pérenniser.
Qu’ainsi la continuité de l’accueil des enfants présents sur le jardin soient assurée jusqu’à ce que leurs parents, avec l’avis des professionnel-les qui les accompagnent, les estiment prêts à rejoindre une autre structure.


Le Collectif de parents du Jardin d’enfants Kellner.

Signer la pétition !
pour le maintien du jardin d'enfants Jacques Kellner