[ARCHIVE Jek] Chronologie de l'aventure du collectif de parents JEK

Affichage du message
Le 13 juillet 2017, après la fermeture du Jek, est installée une banderole, qui s'y trouve encore le 17.
Pas aussi lisible que souhaitée, elle dénonce l'éviction des enfants en age de profiter d'un espace vert plein air en parfait adéquation avec leurs besoins spécifiques à l'heure ou ils s'épanouissent dans leur motricité récente, qu'ils commencent à explorer en lien avec leurs camarades du même âge, jusque là ignorés. Elle dénonce par ailleurs le défaut éhonté de concertation des parents et autres habitants du quartier, leur mépris flagrant, comme si ce projet flou, "non officiel", qui conduit à la fermeture du J.e en tant que tel, ne les regardait pas.

Interpellés par la banderole, les passants s'arrêtent pour discuter et s'informer en lisant les petites affichettes qui présentent le Jek et dénoncent l'opacité de l'opération.




Nos questions ne semblent pas avoir de réponses,
la fermeture ne semble pas pouvoir se justifier,
mais notre statut d'électeurs ne semble pas plus nous assurer le respect de nos "représentants". Ils ont pris le chèque en blanc et nous ont fermé la porte.
Nous ne comprenons pas cette absence de démocratie
Nous ne comprenons pas ce mépris
Nous ne comprenons pas d'être ainsi baladés pour un projet dont on ne nous dit pour ainsi dire rien, et qui, pour le peu que nous en savons, ne correspond à rien de censé sur le terrain, et représente un immense gâchis, un projet dont on nous dit qu'il n'est pas "officiel", alors qu'il a d'ores et déjà conduit à la fermeture et à l’éviction des enfants le 13/07/2017, un projet dont nous ne trouvons aucune trace dans les C.R. de conseils municipaux et des travaux annoncés dont nous ne trouvons pas plus de trace dans les appels d'offres publics.
Nous ne comprenons pas ce que c'est que cette étrange histoire, et nous mettrons tout en œuvre pour le savoir.