Divers Urgences

Aider le Kedi à se redresser serait un beau geste


Source : Kedistan, le 10/11/2017



Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire, pour ensuite passer le chapeau ! C’est pas une vie de kedi chat !

Eh oui, revoilà l’article du mois sur la souscription.

Pour celles et ceux qui ont déjà donné, il paraîtra de trop, et nous en sommes conscients. Alors zappez l’acrobate, nous ne vous en voudrons pas !

Nous venons de publier un appel S.O.S du mensuel CQFD. S’ils ont bien davantage de coûts de publication que Kedistan, il n’en demeure pas moins qu’ils sont victimes, malgré toute la qualité de leur travail d’information libre et impertinente, d’une sorte de nonchalance militante, qui oublie souvent les partages sur les réseaux sociaux, se contente d’un like bien personnel, et partage à côté les médias mainstream… Plus sérieux peut être.

Alors, faut-il vraiment que les kedi se contorsionnent, et avec eux une équipe comme Lundi Matin, Le Nouveau Quotidien, Ballast, CQFD… et nous ne pouvons citer tout le monde, pour que soit compris que l’info ne se fait pas gratuitement, même lorsqu’elle est libre et non payante… Le Web a un coût, et d’ailleurs pas très écolo non plus, mais c’est encore une autre histoire.

Et la pratique collaborative à laquelle nous vous invitons ne devrait pas être celle des plus généreuSes d’entre vous, mais être répartie davantage sur les 100 à 130 000 utilisateurs mensuels du site. Rendez-vous compte, si nous nous appelions Kediapart, nous nous ferions des croquettes en or ! Alors, donner un seul euro par-ci par-là ne devrait faire honte à personne et serait plus dans l’esprit Kedi non ?

Alors, si vous ne voulez pas qu’on attrape un tour de rein et qu’on augmente les frais de véto, donnez un peu au chapeau…


Pour les virements : les grosses fortunes :

Les amis du Kedistan Crédit Mutuel / CM Mazé
IBAN FR76 1027 8394 1000 0219 6880 186
BIC CMCIFR2A

En ligne : les petites rivières :