Emission avec Francine Sporenda

Myiette a dit...


Ha bon?
Quelle critique en fais tu?
Aucune. Il montre très bien qu'une lutte hypocrite contre la prostitution fait autant, et pour certains cas particuliers, plus de mal que la seule législation contre le proxénétisme.

Aucune. Il montre très bien qu'une lutte hypocrite contre la prostitution fait autant, et pour certains cas particuliers, plus de mal que la seule législation contre le proxénétisme.


Ha?
Du coup je suis perdue, parce que pour moi ça entre en totale contradiction avec ce que tu dis ci-dessous, la critique que ce docu dresse du choix suédois de considérer les travailleurs du sexe comme des victimes, les abus des services sociaux que cela permet, et la façon dont cela sert la morale viciée derrière une communication mensongère.
L'abolition de l'esclavage est une chose, considérer comme de l'esclavage le travail je veux bien, mais accepter le travail pour juste empêcher les travailleureuses de choisir le choisir, et les exposer à des drames qu'ielles auraient évité en conservant leur libre arbitre, faich!

Je crois qu'on parle plutôt d'abolitionnisme, ce qui permet de l'inscrire comme un prolongement de la lutte contre l'esclavage.

Il y a des féministes de gauche qui sont abolitionnistes (pas que...) et au delà des cercles féministes le "modèle suédois" a été appliqué/crée par des socio démocrates.

Il me semble qu'exposer les deux philosophies est la meilleure chose à faire. Interdire la prostitution en considérant les TDS (Travailleur/ses Du Sexe) comme des victimes aurait le mérite d'imposer un cadre légal clair et donc de réprimer tous les cas d'abus dès maintenant ; prôner la liberté de disposer de son corps et d'en tirer des revenus est un bel idéal qui, dans les conditions sociaux économiques actuelles, permet aux criminels de tirer d'énormes profits de personnes n'ayant qu'un éventail de choix biaisés (caricaturalement : travailleur pauvre dans le tiers monde ou TDS avec un salaire décent au service de clients riches).

Décrire les différentes législations, leurs résultats et les raisonnements sous-jacents.
Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer
Myiette a dit...



Ha?
Du coup je suis perdue, parce que pour moi ça entre en totale contradiction avec ce que tu dis ci-dessous, la critique que ce docu dresse du choix suédois de considérer les travailleurs du sexe comme des victimes, les abus des services sociaux que cela permet, et la façon dont cela sert la morale viciée derrière une communication mensongère.
L'abolition de l'esclavage est une chose, considérer comme de l'esclavage le travail je veux bien, mais accepter le travail pour juste empêcher les travailleureuses de choisir le choisir, et les exposer à des drames qu'ielles auraient évité en conservant leur libre arbitre, faich!

Je suis pour qu'on emmerde pas les TDS et qu'on laisse les gens faire ce qu'ils veulent de leur cul, y compris de l'argent...
Pour autant,je ne vais pas caricaturer les propos abolitionnistes, ni résumer leur lutte à l'application qui en est faite en Suède. Tu parles très justement des "abus" des services sociaux, à eux seuls ces abus montrent que la législation ne suit pas l'ensemble des revendications contre les violences faites aux femmes mais qu'on punit toujours les TDS, pas par de l'emprisonnement, juste par d'autres moyens. (Par ex : Une victime de viol, même si elle affirme devant les flics et les juges son amour pour son violeur ne sera pas privé de ses enfants. Idem pour une victime de conflit ou d'attentat, peu importe le traumatisme, la justice n'en rajoute pas un, sauf pour les TDS)
Est ce que cela veut dire que l'abolitionnisme est une impasse? Moi, je n'en sais rien. Peut être que la loi est un excellent point de départ mais qu'elle doit être accompagnée par une refonte profonde des administrations et de leurs règlements? Peut être que reconnaître que les TDS sont victimes avant tout d'un système économique et pas d'un embrigadement modifierait la donne? A défaut d'avoir accès à une vérité, selon moi, il est plus sage de donner toutes les clés aux auditeurs et de les laisser se faire leur idée.

Je suis pour qu'on emmerde pas les TDS et qu'on laisse les gens faire ce qu'ils veulent de leur cul, y compris de l'argent...
Pour autant,je ne vais pas caricaturer les propos abolitionnistes, ni résumer leur lutte à l'application qui en est faite en Suède. Tu parles très justement des "abus" des services sociaux, à eux seuls ces abus montrent que la législation ne suit pas l'ensemble des revendications contre les violences faites aux femmes mais qu'on punit toujours les TDS, pas par de l'emprisonnement, juste par d'autres moyens. (Par ex : Une victime de viol, même si elle affirme devant les flics et les juges son amour pour son violeur ne sera pas privé de ses enfants. Idem pour une victime de conflit ou d'attentat, peu importe le traumatisme, la justice n'en rajoute pas un, sauf pour les TDS)
Est ce que cela veut dire que l'abolitionnisme est une impasse? Moi, je n'en sais rien. Peut être que la loi est un excellent point de départ mais qu'elle doit être accompagnée par une refonte profonde des administrations et de leurs règlements? Peut être que reconnaître que les TDS sont victimes avant tout d'un système économique et pas d'un embrigadement modifierait la donne? A défaut d'avoir accès à une vérité, selon moi, il est plus sage de donner toutes les clés aux auditeurs et de les laisser se faire leur idée.

Ok, j'avais mal compris alors.
Oui, tu parlais de chercher les chiffres, c'est du taf, mais effectivement ce serait pas mal, avec pas mal de vigilance parce que quand on regarde le docu, il semble bien qu'on soit en droit de se demander s'il y a des chiffres honnêtes, du coup. Mais ce qu'il y a dans ce film et que je trouve vraiment important, par rapport à cette histoire de considérer les travailleuses du sexe (pour le coup, les personnes nées de genre masculin font ce qu'elles veulent, elles) comme des victimes d'emblée, c'est que ça sous entend forcément de décider pour elles, elles doivent rentrer dans le cadre général, il n'y a pas de case pour elles. Donc si elles n'y rentrent pas, forcément, elles seront emmerdées.
Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer

Aucune.

Moi j'en aurais une en fait Wink
Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer
En fait à cet instant je me dis que la question de la prostitution est tellement simple, c'est la même que le voile, et c'est la même finalement que tout ce qui me choque actuellement, on autorise et on légalise le pouvoir de certains sur les autres, y compris sur leur corps, hein, mais on prétend garder un contrôle du pouvoir que chacun.e devrait être libre d'exercer sur son propre corp.
MON CORP, MON CHOIX!

c'est plutôt ça le féminisme, non? (et la gauche accessoirement. Pour moi, comme le voile, même si c'est en les considérant des victimes inconscientes de leurs choix, ou "perverties", le contrôles sur les corps des autres, quelque soit l'excuse, entrant dans le camp de l'extrême droite Smile Et pour moi c'est pas une caricature, c'est juste l'endroit ou je place la barre de l'extrême droite. )
Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer
Oh purée!, j'ai essayé de lire l'ensemble des post... Beaucoup de mal à comprendre le pourquoi du comment et le comment du pourquoi. Un peu comme si ça tournait autour du pot ou un truc comme ça...

Je pige pas clairement ce que veux faire Pierre...
Une émission de radio ça se construit un peu comme une maison, il ya des pièces qui ont leurs dimensions et on les rempli en fonction de leur emplacement et de l'ordre de la circulation dedans...
Là je raconte un peu n'importe quoi, mais c'est pour déconner un peu, parce que je trouve que tout ça est trop sérieux Smile Smile
Il me semble que Pierre devrait peinard repenser son projet, l'éclaircir...

Après il doit prendre parti, il n'y a pas d'objectivité...

Ce qui m'intéresse c'est que la seule chose importante c'est de mener un débat intelligemment, qui ne soit pas un moment de catch, de combat, mais de réflexion d'intelligence collective...

Une très belle émission avec un super intro https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-s...

Rapport à la prost, il y a ici à Toulouse http://griselidis.com/ à Paris il y a le Strass http://strass-syndicat.org/tag/travailleuses-du-se...

Bon c'est à côté du sujet mais comme j'ai pas compris le sujet..

A++
Lire éventuellement le Rapport d'enquête loi du 13 avril 2019
(Merci Licioula]
Pensez à vous abonner au(x) fils! (En haut à droite, dans "outils du fil") - On peut aussi s'en désabonner au besoin. Proposer n'est pas imposer, proposer n'est pas non plus récriminer
Je prends le temps de répondre dans cette "chat-nicule étouffante".

Dans ma recherche de créer des épisodes toujours plus riches, j'ai eu une idée de donner la parole à Francine Sporenda.

Licioula a dit...


Je pige pas clairement ce que veux faire Pierre...
Une émission de radio ça se construit un peu comme une maison, il ya des pièces qui ont leurs dimensions et on les rempli en fonction de leur emplacement et de l'ordre de la circulation dedans...



Pour la construction d'une émission radio, tu le vois peut-être pas, mais de fil en aiguille, nous avons des avis qui se met de bout en bout et nous arrivons à un certains consensus. Ma démarche est de créer des émissions collaboratives. Dans le cadre d'une construction d'une maison, il n'y a jamais une personne qui fait le travail tout seul : un architecte, un maçon, un charpentier, etc. Il y a toujours un ensemble de personnes. Dans ma démarche c'est pareil. Le faire tout seul, c'est un peu facile, c'est même prendre le risque de faire ma tambouille à ma sauce et de vous mettre devant le fait accomplis.

Or, s'il n'y a pas beaucoup de personnes qui écoutent radiolutte, il y a quelques mordus et mordicus qui posteront l'oreille. Dans le cadre du fonctionnement de TCB, on a toujours essayé d'être horizontale au maximum. C'est bien une grande différence que l'on a par rapport à d'autres réseaux sociales.

Puis même, si je me lance à faire une émission tout seul ce sera forcément une émission à charge. J'aurai retrouvé des témoignages à droite et à gauche. J'ai laissé la voix de la facilité par rapport à quelque chose de plus complexe.

En Fin juillet, on mettra dans un post toutes les sources que nous avons receuillis. Cela permettra de mieux strucuturer l'émission.

Le côté collectif implique également de créer un TCBPad pour introduire correctement le thème. Du coup, je compte sur vous pour mette la main à la patte en Août. C'est important.

D'ailleurs, dans le raisonnement que j'ai fait, ce ne serait pas une émission entière, mais simplement deux à trois questions avec des réponses de cinq minutes. Sur une émission d'une heure et quart, cela pourrait faire une partie de 45 minutes environ ce qui correspond à plus de 60% du temps de l'émission. Faut avouer que nous n'avions jamais fait cela.

Enfin, j'ai choisi le débat collectif à la facilité que de laisser mon regard personnel. Mais, cela n'empêche pas de me dire que j'ai une prise de position en lien avec mon passé. C'est notre passé qui construit nos raisonnements et nos idées politiques.

Je trouve qu'il s'agit d'une bonne démarche intellectuelle à la hauteur du réseau social. Et cela rejoint ce que tu dis ↓

Licioula a dit...


Ce qui m'intéresse c'est que la seule chose importante c'est de mener un débat intelligemment, qui ne soit pas un moment de catch, de combat, mais de réflexion d'intelligence collective...



Je suis d'accord.

Licioula a dit...


Rapport à la prost, il y a ici à Toulouse http://griselidis.com/ à Paris il y a le Strass http://strass-syndicat.org/tag/travailleuses-du-se...

Bon c'est à côté du sujet mais comme j'ai pas compris le sujet..

A++


Je suis pas d'accord pour faire intervenir le STRASS, peut-être les "roses d'aciers".
http://revolutionetlibertes.fr/
Pierre a dit...


Je suis pas d'accord pour faire intervenir le STRASS, peut-être les "roses d'aciers".

Euh là tu prends parti clairement.. pourquoi pas, mais il faut le dire... Smile Smile
Pour le reste j'ai du mal à tout piger , je vais réfléchir Smile
Je continue à penser que c'est pas sur TCB qu'un tel projet doit se développer... Tcb peut se faire l'écho, mais il n'y a pas les outils adéquat pour afficher ce genre de projet..
Mais c'est une position que je défends depuis des années et personne est d'accord avec moi... snif et re snif!!
Licioula a dit...


Euh là tu prends parti clairement.. pourquoi pas, mais il faut le dire... Smile Smile
Pour le reste j'ai du mal à tout piger , je vais réfléchir Smile
Je continue à penser que c'est pas sur TCB qu'un tel projet doit se développer... Tcb peut se faire l'écho, mais il n'y a pas les outils adéquat pour afficher ce genre de projet..
Mais c'est une position que je défends depuis des années et personne est d'accord avec moi... snif et re snif!!


Il nous faudrait un local avec une vraie webradio. Mais, on rêve. On n'a pas les moyens et cela demanderait un appel aux dons incroyables.

On peut toujours collaborer avec d'autres radios ? Au final, c'est un podcast qui est diffusé sur Radiolutte. Cela vaut peut-être la peine d'essayer de contacter d'autres radios qui ont des moyens pour voir comment on peut faire.
http://revolutionetlibertes.fr/
Pierre a dit...



Il nous faudrait un local avec une vraie webradio. Mais, on rêve. On n'a pas les moyens et cela demanderait un appel aux dons incroyables.

On peut toujours collaborer avec d'autres radios ? Au final, c'est un podcast qui est diffusé sur Radiolutte. Cela vaut peut-être la peine d'essayer de contacter d'autres radios qui ont des moyens pour voir comment on peut faire.

Je ne parle pas de ça, mais de la construction d'un blog spécifique Smile Smile
Licioula a dit...


Je ne parle pas de ça, mais de la construction d'un blog spécifique Smile Smile


Un blog sous quel format ?
http://revolutionetlibertes.fr/
Bonjour à tous, j'espère que vous avez passé un bon confinement et que cela s'est passé dans les meilleurs conditions, je souhaite reprendre la conversation là où nous nous sommes arrêté. Je vais faire un sondage pour voir si les personnes seraient intéressé pour y participer pour ceux qui habiteraient Paris lorsque le déconfinement sera totale. En effet, ce serait intéressant d'avoir plusieurs participant autour d'une bonne chope de bière ou d'une bonne limonade. Pour le matériel, je peux enregistré simultanément 5 personnes en même temps.
http://revolutionetlibertes.fr/