Pilotes des émissions Le Metal dans tous ses états

Affichage du message

Pilote de la sixième émission - décembre 2019

1) Pré-générique



Vous êtes bien sur Radio Lutte, la radio de TheChangeBook, réseau social associatif et non marchand, indépendant et autogéré par ses membres.

Au quatrième dong, il sera… l’heure de lustrer vos chaines et d’affuter vos dents…

Fond musical :
- Helios de Romos → de 0 à 22 secondes maxi
- Son de cloche
- BLOODSPOT – Volcanos → de 12 à 18 secondes maxi

2) Lancement d’un premier morceau de musique


Depuis le numéro 4 de l’émission (spécial Halloween 2019), pour éviter l’enchaînement de deux générique, un morceau de musique est intercalé.

Bruitage vinyle puis un premier morceau est lancé :

3) Générique début de l’émission


Sons :
→ Bruits d’allumette
→ Hands of Attrition – They Come At Night + VITNE – Encephalon de 0 à 12 secondes maxi
→ The Rinn – Voices + texte 1 et 2
→ Fish over the Moon – Space (10 à 15 premières secondes) + texte 3
→ From Sky to Abyss – Sunburst + texte 4

Texte :
1) Radio Lutte présente
2) En radiodiffusion mondiale grâce au web
3) Une émission qui va vous secouer les courts-circuits
4) Le Metal dans tous ses états

4) Lancement de l’émission



4.1) Salutation :

→ En fond sonore : A Piece Of Orpheus - Questions

Salut à tous les gazouilleurs et à toutes les gazoullieuses ! Non, non, vous n’êtes pas perdu, vous êtes bien sur Radio Lutte !

→ Insertion virgule sonore (fond sonore amplifié)

4.2) Présentation du premier morceau :

Le premier morceau est une production du groupe 7th Symphony dont le titre est Repentance

→ Insertion virgule sonore (fond sonore amplifié)

4.3) Edito / Billet d’humeur / lancement :

Et c’est paartiiiii !

Si vous découvrez cette émission, bienvenue à bord. Aujourd’hui nous embarquons pour un sixième numéro de l’émission Le Metal dans tous ses états diffusée les vendredi à 20h sur Radio Lutte.

Pour les passagères et passagers qui auront raté la diffusion de la fin de semaine, ils et elles pourront se se rattraper le mardi qui suit à 13h ; à noter donc dans vos smartmachin.

Dans cette émission, nous explorons le vaste univers du Metal avec des chroniques invitées et des thématiques sonores variées.

Le micro de l’émission étant ouvert, vous pouvez participer à l’émission en proposant billet d’humeur ou chronique. Pour le faire, contactez-moi sur TheChangeBook, ou diaspora ou Mastodon. Ah, au fait, je m’appelle Dan d’Auge.

→ Insertion virgule sonore (fond sonore amplifié)

4.4) Ensuite le sommaire :

Au sommaire de cette cinquième émission :
- on retrouve un nouvelle chronique de Pierre sur le metal symphonque,
- et comme Le Metal dans tous ses états est une émission musicale, tiens donc, on écoutera du son, du son et encore du son.

5) La chronique


→ Jingle chronique

5.1) Présentation de la chronique

→ Fond sonore : A Piece Of Orpheus – Questions (suite)

Aujourd’hui, je vous propose de retrouver Pierre, qui était déjà intervenu voici trois numéro de l’émission le Metal dans tous ses états, dans une première chronique d’une série consacrée au metal symphonique.

Si vous n’avez pas eu le temps de noter les références, pas de panique. Affûter les crocs de votre mulot et déboulez sur la page de l’émission thechangebook.org/lemetaldanstoussesetats/ où vous pourrez les retrouver !

Maintenant place à la chronique, après une courte pause publicitaire…

→ début d’un spot de pub interrompu par un dérapage sur vinyl suivi d’un son de Myiette.

→ Enchaînement direct de la chronique

5.2) La chronique

Pour ce premier numéro d’une longue série, je l’espère pour “le Métal dans tous états”. Nous ferons une chronique sur le métal symphonique d’une durée d’environ une demie heure ou un peu plus, si le big chef nous permet de dépasser.

Le métal se veut être une musique très agressive et très dynamique, il en demeure pas loin qu’il est représenté par de nombreux sous-genres plus variés les uns que les autres. L’un de ses sous-groupes qui nous intéresse particulièrement est le métal Symphonique qui ressemble le plus souvent à de l’opéra rock. On pourra critiquer, mais il existe une autre branche du symphonique dans le Métal : le Black Métal Symphonique, mais cela nous intéresse beaucoup moins.

On pourra s’intéresser à la particularité du Métal Symphonique en tant que sous-groupe ou sous-classe de Métal. En effet, le symphonique se résume le plus souvent à l’apparition de clavier et parfois d’orchestre reprenant l’ensemble des sons que l’on peut trouver dans un orchestre symphonique : Violon, violoncelle, trompette, etc.

Le plus souvent, le métal symphonique est chanté par des femmes. Cela change particulièrement du virilisme masculin que nous pouvons voir dans dans les autres forme de métal. Il existe de nombreux groupes comme : Nighwish, Epica, Evanescence, Xandria, etc.

Pour cette première chronique nous intéresser à la première phase du groupe “les souhaits de la nuit”. Vous trouvez ? Non ? C’est Nightwish. Il s’agit d’un groupe finlandais de la fin XXème siècle et qui est toujours en activité.

Pour tenir le temps, nous ferons trois ou quatre chroniques sur Nightwish. Les deux premières concerneront l’époque de Tarja, les autres s’intéresseront aux nouvelles chanteuses.

C’est par pure préférence que je vais parler dans cette chronique de l’époque Tarja sur deux chroniques et dans une autre émission, nous traiterons des autres chanteuses dans un autre numéro.

Leur premier Album “Angels Fall First” en 1997 lance le groupe sur la voix du succès qui deviendra international … On va s’écouter pour commencer le morceau Elvenpath qui ouvre l’album, suivis du morceau Carpenter. Je suis bien conscient qu’il nous faudrait écouter de façon intégral l’album pour comprendre l’ensemble de la richesse musicale. Mais je suis pas sûr que Dan soit d’accord pour que nous squattons son émission.
Morceau :

Nightwish - ElventPath (4:40)
Nightwish - Carpenter (5:57)

En 1998, le groupe se lance vraiment dans le Métal symphonique avec l’Album OceanBorn. L’une de mes chansons préférées sur cette album est Sleeping Sun


Le soleil dort tranquillement
Il était une fois
Des océans nostalgiques calmes et rouges

Le lyrisme de Tarja fait frissonner dans le dos. Nous sommes au bord de la poésie anglaise, mais le groupe est en même temps. La chanson sleeping sun a été enregistré en 2005 ou 2006 par Anette Olzon. Toutefois, je trouve que la puissance vocale de Tarja laisse vraiment sans voix. Nous allons donc écouter : Sleeping Sun.

Morceau - Sleeping Sun (4:02)

Dans l’album, un invité surprise est invité.

Morceau : Finntroll - Ursvamp (2:02)

Il s’agit bel et bien du chanteur du groupe Finntroll sur le morceau “The Pharaoh Sails to Orion” que nous allons écouter tout de suite.

Morceau : Nightwish - The Pharaoh Sails to Orion (6:26)

Le long de cette discographie, nous nous arrêtons sur WishMaster. Personnellement, j’ai un petit faible pour la chanson Kinslayer.

Morceau : Nightwish - Kinslayer (3:39)

Nous allons mettre une dernière chanson, sinon nous allons nous faire tapper sur les Doigts par Dan. Dans cette chanson ce que j’apprécie particulièrement, c’est le rythme ultra-rapide, mais aussi l’influence orientale dans certains versets.

Morceau : Nightwish - Wishmaster (4:34)

Cette chronique touche à sa fin. Nous espérons que nous vous avons ouvert l’appétit sur le Métal symphonique.


5.3) Conclusion de la chronique

→ Insertion du son : Abyss Gazes - Freak

C’était la première partie d’une chronique chronique proposée par Pierre. Comme quoi, le big chef que je serai sensé être aime plus tôt qu’on vienne squatter le micro de l’émission

Avant de passer à la partie suivante de l’émission, relevez que tous les extraits sonores de la chronique sont la propriété de leurs auteurs respectifs ; même si ce dernier énoncé pourrait se voir contesté sa légitimité philosophique… passons. Ceci dit, celle là, il est fort possible que je vous la resserve à chaque fois.

En tout cas, un grand merci à Pierre pour cette chronique et les suivantes.

6) La plage musicale


→ Jingle musique suivi de la suite du son Abyss Gazes - Freak

6.1) Intro de la partie musicale
Pour faire échos à la chronique de Pierre, nous allons rester dans la mouvance du Metal symphonique pour terminer l’émission,

6.2) Programmation :

• Aesma Daeva - Artemis (Star Central Club, Minneapolis, décembre 2005) - 6min06
• Aeternitas - Child Of The Darkness (4min36)

7) Conclusion


C’est le moment de nous quitter. C’était le sixième numéro de votre émission qui secoue bien comme il le faut la pulpe d’orange au fond de vos cages à miel.

J’espère que vous aurez passés un bon moment, malgré les imperfections de la production qui seront sans nul doute gommées au fur et à mesure.

En attendant la prochaine, souvenez vous de ceci : le Metal est une musique au cœur qui uni les gens, peu importe leur sexe, leur age, leur religion, leur couleur de peau ou le pays dans lequel ils vivent.

8) Générique fin de l’émission


Le générique de fin reprend en partie les éléments du générique de début.

Sons :
→ Fish over the Moon – Space
→ From Sky to Abyss – Sunburst

Texte :
Le Metal dans tous ses états, une émission diffusée sur Radio Lutte, la webradio du réseau social TheChangeBook. Pour soutenir le réseau et ses actions, rendez-vous sur thechangebook.org/soutenir-tcb/
Pièces jointes
LMDTSE_Pilote_Emission_6.pdf (55.49 kb, Affichées 24 fois)