Ephémérides anarchistes du mois de février

Affichage du message
Miyette a dit...

10 février

du 22 au 27 août, relâché sous caution d’un tabletier et d’un cordonnier, arrêté de nouveau le 5 septembre et dès lors traité en suspect, d’autant plus qu’il en arrivait maintenant à critiquer la Terreur. Le tribunal correctionnel du Châtelet s’étant déclaré incompétent pour le juger et l’ayant renvoyé devant le tribunal révolutionnaire, le 12 janvier 1794, il attenta à ses jours aussitôt. Mais c’est seulement le 10 février qu’il se blessa assez grièvement pour succomber dans la journée.



?