Participation à l'action Sauvons le .org

Affichage du message

Stopper la vente du registre d'intérêt public .org à une société de capital-investissement


Dot org starburst 1

1) Pourquoi cette action


Une adresse Internet ou nom de domaine est l'équivalent de l'adresse postale sur Internet. C'est la manière dont les contacts et membres d'une communauté vont trouver un site Internet sur le web. Une adresse Internet se compose souvent d'un préfixe "www" (world wide web) et d'un nom de domaine. Ce nom de domaine est lui-même composé d'une chaîne de caractères et d'une extension (TLD - Top Level Domain). Pour le réseau social TheChangeBook, cette adresse est www.thechangebook .org.

Comme vous le savez, le domaine du réseau se termine par .org. En règle général, cette extension est utilisée par des ong, des outils ou espaces communautaires comme wikipédia. Le .org (pour organisation) est le deuxième domaine de premier niveau générique (generic Top‑Level Domain ou gTLD) du système de noms de domaine (DNS) le plus utilisé au monde (le premier étant le .com). Il a été créé en janvier 1985.

Ce domaine est géré depuis le 1ᵉʳ janvier 2003 par Public Interest Registry, détenu par l’Internet Society. Et PIR est en cours d'acquisition par Ethos Capital, un fonds d’investissement. Ce qui suscite des craintes sur l’avenir des .org, en termes de coût d’une part (le tarif était plafonné jusqu’à récemment) pour les utilisateurs, mais aussi en termes de risques de censure. Sans parler de la spéculation capitaliste et de la recherche de profits non dédiés au développement du net...

L’EFF (L'Electronic Frontier Foundation connu pour être l'auteur de la Déclaration d'indépendance du cyberespace) a lancé une campagne Save .ORG pour sensibiliser et expliquer les problématiques, et appeler à envoyer sa lettre des « gens inquiets par la vente du .ORG » pour demander de « stopper la vente de Public Interest Registry (PIR) à Ethos Capital ».

Il est proposé que le Réseau TCB signe cette lettre et invite les membres à le faire également à titre individuel.

2) Consultation des membres du réseau


La signature au nom de Thechangebook ne peut se faire que si les membres du réseau sont consultés et, le cas échéant, valident (ou pas) l'action proposée.

Pour donner votre avis, rendez-vous ici : https://www.thechangebook.org/poll/658/est-ce-que-...

Vous avez jusqu'au 05/01/2020 pour le faire connaître et, en fonction du résultat, le réseau signera ou pas cette lettre ouverte.

3) Traduction par l'April de la lettre ouverte :



Aidez à arrêter la vente du Public Interest Registry à un fonds d'investissement privé

Cher M. Sullivan

Nous vous appelons à arrêter sans attendre la vente du Public Interest Registry (PIR) à Ethos Capital.

Les organisations non gouvernementales partout dans le monde dépendent du domaine de premier niveau [top level domain, TLD] « .org ». Les décisions qui impactent le « .org » doivent être prises après consultation de la communauté des ONG, supervisées par une personne de confiance, cheffe de file de la communauté. Si l'Internet Society (ISOC) ne peut plus être cette cheffe de file, elle devrait travailler avec la communauté des ONG et la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN en anglais), afin de trouver un remplaçant qui convienne.

L'accord sur les registres de 2019 pour le « .org » marque un tournant significatif après les 34 années d'histoire du « .org ». Il donne le pouvoir au bureau d'enregistrement de prendre des décisions stratégiques au détriment de la communauté du « .org » :

- Le pouvoir d'augmenter les frais d'enregistrement en « . org » sans accord de l'ICANN ou de la communauté du « .org ». Une augmentation du coût du « .org » mettrait de nombreuses ONG financièrement précaires dans la position délicate de faire le choix entre payer des frais plus élevés ou perdre la légitimité et l'image de marque du domaine « .org ».
- Le pouvoir de développer et de mettre en place unilatéralement des Mécanismes de Protections des Droits , sans consultation de la communauté « .org ». Si de tels mécanismes ne sont pas soigneusement élaborés en collaboration avec la communauté des ONG, ils risquent de censurer des activités sans but lucratif parfaitement légales.
- Le pouvoir de mettre en place des procédures de suspension de nom de domaine basées sur des accusations « d'activité contraire à la loi applicable ». Le bureau d'enregistrement du « .org » ne devrait pas mettre en place de telles procédures sans comprendre que des entités étatiques ciblent régulièrement les ONG avec des accusations d'activités illicites.

Un bureau d'enregistrement pourrait abuser de ces pouvoirs pour faire du tort, significatif, à l'ensemble du milieu des ONG, intentionnellement ou non. Nous ne pouvons pas nous permettre de les confier à un fonds d'investissement privé qui n'a pas acquis la confiance de la communauté des ONG. Le « .org » doit être géré par une organisation qui met les besoins des ONG au-dessus des considérations de profit.

Quand l'ISOC a initialement proposé le transfert de la gestion du « .org » au PIR en 2002, la présidente et directrice générale de l'ISOC de l'époque, Lynn St. Amour, avait promis que le « .org » serait contrôlé par la communauté des ONG . Selon ses mots, le PIR s'appuyerait « sur les ressources du réseau global étendu de l'ISOC pour conduire sa stratégie et sa gestion ». En tant que membre de longue date de ce réseau global, nous insistons pour que vous teniez cette promesse.

4) Sources :


- L'action internationale : cette lettre ouverte est à signer soit de manière individuelle et, comme il est ici proposé, de manière collective. - Help Stop the Sale of Public Interest Registry to a Private Equity Firm : https://act.eff.org/action/help-stop-the-sale-of-p...
- Nonprofit Community Stands Together to Protect .ORG : https://www.eff.org/deeplinks/2019/11/nonprofit-co...
- Breaking: Private Equity company acquires .Org registry : https://domainnamewire.com/2019/11/13/breaking-pri...
- Que va changer la vente de l’extension de nom de domaine .org à un fonds privé ? : https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/que-va-c...
- « .org » : l’un des plus vieux domaines du net en danger ? : https://www.numerama.com/tech/572175-org-lun-des-p...